nom de domaine en .bzh

Calendrier et conditions d’obtention du .BZH. Interview de David Lesvenan, président de l’association www.bzh

Les .PARIS et .BZH ont vu leurs dossiers de candidature validés en même temps par l’ICANN le 10 mai dernier.

Nous avions à cette occasion pu vous renseigner sur le calendrier et les différentes conditions d’obtention d’un .PARIS. Nous avons donc, en parallèle posé quelques questions concernant le .BZH à M. David Lesvenan, Président de l’association www.bzh qui a pris le temps, en dépit d’un agenda chargé, de nous répondre. En voici la retranscription.

Mailclub : Avez-vous déjà une estimation de la date de sortie de l’extension .BZH ?

David Lesvenan : Nous devons, d’ici la fin de l’année 2013, établir le contrat de registre avec l’ICANN et passer les tests techniques préalables à la délégation finale du .bzh.
Les premiers noms en .bzh apparaîtront début 2014 (janvier-février). Ce seront des noms pionniers qui seront réservés aux partenaires et sponsors au lancement de l’extension. Ces premiers sites illustreront par l’exemple le contenu des futurs sites en .bzh et mettront en avant les projets les plus représentatifs et les plus novateurs du web breton.
Dans un second temps, des périodes d’enregistrement prioritaires pour les marques seront mises en place afin de les prémunir de tout risque de cybersquatting. Par la suite, au cours du premier semestre 2014, l’ouverture sera élargie à tous ceux qui souhaitent enregistrer un .bzh pour marquer leur attachement à la Bretagne.

MC : Cette période prioritaire réservée aux titulaires de marques s’appuiera-t-elle sur la Trademark Clearing House ?

D.L : Une période de Sunrise sera effectivement mise en place qui s’appuiera sur la Trademark Clearing House.
En tant que registre, l’association www.bzh sera attentive au respect des ayants-droits et titulaires de marques dans la gestion des enregistrements en .bzh : elle assurera une régulation qui ne laissera pas des usagers malveillants usurper la marque d’une entreprise sur internet.
Dès la mise en place du .bzh, les ayants-droits bénéficieront donc, conformément aux règles mises en place par l’ICANN, d’une période d’enregistrement privilégiée pour leur nom de marque (Sunrise) avant une période de Landrush et l’ouverture générale sur une base du “premier arrivé, premier servi”. Des contrôles réguliers seront assurés, a priori et a posteriori, des enregistrements pour s’assurer du respect des règles initiales d’enregistrement et de l’utilisation active et de bonne foi des noms de domaine en .bzh. L’exemple suivi pour établir cette zone de confiance en ce sens s’inspire de celui du .fr et du .cat, l’extension régionale catalane ayant été classée parmi les cinq extensions Internet les plus sûres au monde par la qualité de ses contrôles.

MC : Quelles seront les conditions pour posséder son nom de domaine en .BZH ?

D.L : Le .bzh s’adressera très largement à toute personne physique ou morale qui souhaite manifester un attachement positif à la Bretagne en utilisant une extension .bzh pour son site internet ou son adresse email.
Cet attachement peut se traduire par une implantation géographique : une entreprise ou une association, possédant une adresse postale dans l’un des cinq départements de la Bretagne historique, pourra automatiquement enregistrer un .bzh.
Cet attachement peut également être immatériel : un particulier, une entreprise, une association…, ne résidant pas en Bretagne mais désireux de manifester son attachement à la Bretagne, à sa culture au sens large et à ses langues, pourra enregistrer un .bzh.
L’extension est ainsi ouverte aux amoureux de la Bretagne, où qu’ils soient dans le monde, quelle que soit leur nationalité, s’ils souhaitent, par exemple, enregistrer leur site web personnel en .bzh pour y faire référence au patrimoine, aux paysages bretons, à la langue.

MC : Quel sera le coût d’un nom de domaine en .BZH ?

D.L :Nous attendons le résultat des discussions encore en cours au sein de l’ICANN sur le calage des différentes phases précédant la disponibilité générale pour arrêter la grille tarifaire. La volonté des partenaires est d’offrir la meilleure qualité de service possible associée à un tarif qui a vocation à baisser en fonction du nombre d’enregistrements, à l’instar de la politique menée par le .CAT catalan. Un point sur la grille tarifaire est prévu en septembre.

A retenir :

-* Premiers noms de domaine en .BZH début 2014 (janvier – février).
-* Ouverture de l’extension assez large, à toute personne souhaitant montrer son attachement à la Bretagne.
-* Une volonté d’assurer la protection des marques par l’association www.bzh, qui effectuera des contrôles a priori et a posteriori des noms de domaine enregistrés.
-* Nécessité néanmoins d’inscrire ses marques à la Trademark Clearing House (TMCH) pour bénéficier de la période Sunrise réservée aux titulaires de marques.

Encore un grand merci à M. Lesvenan pour sa disponibilité et le temps qu’il a pris à nous répondre.

Si vous n’avez pas encore inscrit vos marques à la Trademark Clearing House, n’hésitez pas à nous contacter. En effet, la quasi totalité des nouvelles extensions ouvrira une période Sunrise qui sera réservée uniquement aux personnes disposant de leur numéro TMCH.

Pour plus d’informations, voir le site internet Mailclub dédié à la Trademark Clearing House : http://www.trademark-ch.com/

———————————————————————————————–

Article rédigé par Maxime Platakis

Maxime est chargé de clientèle au sein du département noms de domaine du Mailclub.

Titulaire d’un Master en droit Privé et d’un Master II en droit du Multimédia et des Systèmes d’Information (MSI) avec le CEIPI, il conseille les entreprises en proposant l’approche juridique inhérente à sa formation.

Il est joignable au +33 1 80 82 82 63 ou par mail à m.platakis@mailclub.fr.