Registry .CL

NIC .CL : des complications à venir pour l’accès au zone file dans certains pays

Le 8 Mai 2019, le NIC Chile, registre qui gère les noms de domaine .CL.cl, a déclaré avoir remporté un appel contre une décision du Conseil de la Transparence l’obligeant à publier une liste des domaines dont il a la gestion. Cette affaire fait suite à une demande d’un particulier souhaitant obtenir la liste complète des noms de domaine enregistré sous le .CL

La Cour d’appel a décidé que le registre avait le droit de refuser la remise du tableur répertoriant les 575 430 domaines en .CL (chiffre annoncé au moment des faits). Pourtant, la demande exprimée concernait uniquement l’accès à la liste des domaines, ni plus ni moins :  la personne ne voulait aucune information concernant le fichier de zone ou Whois.

Néanmoins, le tribunal a décidé à l’unanimité que remettre la liste présenterait des « risques de cybersécurité », argument utilisé également par l’avocate de NIC Chile, Margarita Valdés Cortés. En effet, dans ce cas particulier, il a été considéré que la livraison de cette liste de noms de domaine à un particulier pouvait générer différents types de cybersécurité, des attaques sur des serveurs, du phishing, du spam ou autres. De même, la Cour d’appel a estimé que la transmission des données affectait les droits commerciaux et économiques des titulaires de ces domaines en .CL et considérait qu’il existait un motif juridique qui justifie le refus de NIC Chile.

L’avocate Margarita Valdés Cortés a déclaré que l’affaire allait maintenant être renvoyée devant la Cour Suprême du pays pour qu’elle rende sa décision finale, après l’appel du Conseil de la Transparence. De nombreux chercheurs en sécurité estiment que l’accès aux fichiers de zone est un outil précieux dans la lutte contre la cybercriminalité.