Rebranding raté de Yahoo : Altaba et les 40 cybersquatteurs

L’information a été rendue publique hier lundi 9 janvier, et reprise dans la foulée dans toute la presse : Le géant américain de l’internet Yahoo change de nom pour devenir Altaba.

Au-delà du débarquage de Marissa Mayer, c’est la stratégie de communication autour de ce changement de nom qui ne manque pas de nous émouvoir. On peut constater et regretter l’absence totale de politique en matière de noms de domaine.

Yahoo, préalablement à cette communication, avait choisi de sécuriser uniquement le nom de domaine <altaba.com>  via son registrar Markmonitor. Le nom de domaine <altabas.us> a quant à lui été enregistré dès le 12/10 par Glenn Tokunaga , « Senior Brand Specialist » (sic) de la firme, en son nom propre.

A noter qu’un tiers légitime détient depuis plusieurs années les noms de domaine altaba.es & altaba.cat .


Les enregistrements de nom de domaine « altaba » avant le 9 janvier…

A ce stade, il n’était pas trop tard pour Yahoo de sécuriser les extensions manquantes, centraliser le .US dans son portefeuille et éventuellement racheter les noms espagnols. Malheureusement, il semble que Yahoo n’ait pas été conseillé en ce sens…

Depuis hier nos outils de recherche & surveillance noms de domaine ont détecté une pluie d’enregistrements de noms de domaine « altaba » par des cybersquatteurs.


Les enregistrements de nom de domaine « altaba » depuis le 9 janvier…

Par exemple, <altaba.fr> a été enregistré cette nuit peu après minuit par un particulier :

A cette heure, plus de 50 enregistrements ont d’ores et déjà eu lieu : altaba.fr, altaba.com.es, altaba.be, altaba.it, altaba.de, altaba.co.uk, altaba.co.za, altaba.eu, altaba.tk, altaba.nl, altaba.pt, altaba.ca, altaba.ch, altaba.us, altaba.co, altaba.uk, altaba.com.au, altaba.com.pl, altaba.fi, altaba.com.ar, altaba.cz, altaba.co.kr, altaba.in, altaba.io, altaba.la, altaba.me, altaba.mx, altaba.tv, altaba.com.pt, altaba.tw, altaba.co.in, altaba.ae, altaba.ai, altaba.cc, altaba.cf, altaba.ee, altaba.fm, altaba.ga, altaba.gq, altaba.id, altaba.kr, altaba.li, altaba.lv, altaba.nu, altaba.pw, altaba.ru, altaba.se, altaba.si, altaba.to, altaba.vc, altaba.ws .

On trouve plus d’une quarantaine de titulaires uniques, qu’il s’agisse de particuliers, cybersquatteurs notoires ou service dits de « proxys ».

Cette situation permet de rappeler la réactivité des cybersquatteurs lorsqu’il s’agit d’exploiter les failles d’une protection. C’est pour cette raison que SafeBrands propose des outils de surveillance en temps réel ainsi que des analyses hebdomadaires.

Qu’il s’agisse d’une erreur interne de Yahoo ou d’une négligence de son prestataire conseil en noms de domaine, il convient de souligner que les noms de domaine ont été les oubliés de cette opération de rebranding.
Avant toute communication autour d’une nouvelle marque, SafeBrands conseille généralement d’effectuer des enregistrements défensifs et anonymisés.

Vous pouvez retrouver notre fiche pratique « Effectuer un changement de nom et anticiper le cybersquatting » à l’adresse suivante https://safebrands.fr/wp-content/uploads/2017/01/Etude-de-cas-SafeBrands-Rebranding.pdf . En l’espèce, le non-respect de ces bonnes pratiques devrait malheureusement coûter très cher à la firme Américaine…

Pour en savoir plus sur la stratégie d’enregistrements de noms de domaine, ou sur nos outils de recherche & surveillance, n’hésitez pas à contacter nos experts en utilisant notre formulaire en ligne, par email domaines@safebrands.com ou téléphone au +33 (0)1 80 82 82 60.