La stratégie présidentielle par les noms de domaine

Nous assistons tous en ce moment aux mésaventures du candidat des Républicains François Fillon et de sa femme.

Il semblerait que dans son propre camp, certaines personnalités se voient déjà comme une alternative en cas de retrait de celui-ci.

En effet, en observant les réservations de noms de domaine ces derniers jours, on constate que les noms Baroin2017.fr, Wauquiez2017.fr et Bertrand2017.fr ont été réservés.

Ce qui vient d’abord à l’esprit c’est que ces noms étaient disponibles, ce qui indique que les cybersquatteurs ne se sont pas précipités sur ces personnalités dans l’optique de la présidentielle 2017, comme ce fut le cas en 2012 avec la réservation du nom <hollande2012.fr>.

Cette observation peut donner la tendance quant à la perception des électeurs cybersquatteurs sur le fait qu’ils puissent être une alternative.

Nous constatons que ces noms de domaines ont été réservés par différents particuliers et chez différents registrars et les règles de l’AFNIC sur les données personnelles.

  • Wauquiez2017.fr : le nom de domaine a été déposé le 31/01/2017 à 23h15, suite à la publication des derniers développements du Penelopegate.
  • Baroin2017.fr: le titulaire de ce nom est une agence spécialisée dans la communication digitale corporate et politique : Jungleweb SARL – Koalaweb.fr.
  • Bertrand2017.fr : le whois est en mode privé. D’après les dires du candidat, il serait victime d’un domainer. Sauf cas contraire, les domainers ne déposent jamais de noms de domaine en whois privé.

A ce stade, tout n’est que supposition et cela ne nous permet pas de savoir si ces réservations sont bien du fait de ces hommes politiques.

Si tel est le cas on peut raisonnablement penser qu’à leur niveau ils ne croient pas au maintien de François Fillon comme candidat de la droite.

Les semaines qui viennent nous diront s’ils sont dans le vrai pour François Fillon et pour eux-mêmes.