Cacophonie des sites gouvernementaux en .DZ

Network Internet Center.DZ, le registre agréé par l’ICANN pour la gestion de l’extension nationale algérienne, a demandé au gouvernement algérien d’appliquer à la lettre la charte de nommage du nom de domaine .DZ.

Après un état des lieux, il apparaît que sur les 29 sites gouvernementaux, 1/3 ne respecte pas la charte de nommage :

  • Seul 19 sites gouvernementaux utilisent une extension de type « .gov.dz »
  • 8 sites gouvernementaux utilisent la simple extension « .dz ».
  • 2 sites ont adopté autant le « .gov.dz » et le « .dz » (ex : le site mipi.dz et gov.dz)

Cette répartition montre bien qu’il n’y a aucune cohérence la stratégie numérique en Algérie. Pour des raisons de fiabilité, de confiance et d’unité, il est impératif que tous les sites gouvernementaux algériens soient en «.gov.dz ».

En revanche, des sites comme la direction générale de la fonction publique, la direction générale des forêts ou la commission de régulation de l’électricité et du gaz ont leurs sites en « .gov.dz » alors qu’ils ne sont aucunement des institutions gouvernementales.

L’absence d’une autorité numérique en Algérie, dont la mission devrait aller au-delà de la politique de nommage et d’hébergement des sites web gouvernementaux, ne permet pas de constituer des archives des plateformes numériques des ministères. Autre particularité, il n’y a aucune centralisation chez un même hébergeur pour les divers sites du gouvernement, passant par des prestataires algériens, américains et européens.

Il devient urgent pour l’Algérie de régulariser toute sa stratégie numérique pour une meilleure gestion de son pôle digital et renforcer son image sur Internet.


SafeBrands, en sa qualité de registrar accrédité pour le .DZ, est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire ou pour commander vos noms de domaine. N’hésitez pas à contacter nos chargés de clientèle en utilisant notre formulaire en ligne, par email domaines@safebrands.com ou téléphone au +33 (0)1 80 82 82 60.