le lien entre les spams et les nouveaux gTLDs

L’impact du prix des noms de domaine sur les attaques spam.

Quelle est la corrélation entre les noms de domaine et les spams ? Karpersky Lab, une société privée spécialisée dans la sécurité des systèmes d’information proposant des antivirus, anti-spam et autres outils de sécurité, a émis un rapport très intéressant où les nouveaux gTLDs ont leur importance dans la stratégie des spammeurs.

En 2015, 55,28% des emails envoyés en 2015 étaient considérés comme spam (courrier indésirable), pourcentage très fort mais moins qu’en 2014 qui communiquait le chiffre de 66.76%.

Pourquoi cette forte baisse en un an ?

Au début de l’année 2015, Kasperky a constaté une forte augmentation des noms de domaine de type new gTLD dans l’utilisation et l’envoi massif des spams et de phishing. En effet, les spammers ont montré un fort intérêt pour les nouvelles extensions lors du lancement du programme en 2014, dont l’objectif est d’offrir aux sociétés et autres organismes la possibilité d’avoir un nom de domaine en corrélation avec leurs activités.

Le lancement du programme des new gTLDs a été une nouvelle opportunité et un nouveau terrain de jeu pour les spammeurs mais pas pour longtemps. Pour quelles raisons ?

A cause du prix principalement. Les spammeurs cherchent les services d’hébergement internet les moins chers afin de pouvoir envoyer leurs emailings en masse. Avec le programme des new gTLDs, les spammeurs avaient commencé l’envoi des campagnes personnalisés dans lesquelles le thème du spam et le nom de domaine avaient une concordance. Mais au regard du budget conséquent pour les spammeurs (car c’est un « one shot » avant que l’arnaque ne soit détecté et bloqué par les organismes), leur stratégie en matière de new gTLDs a été de courte durée.

Néanmoins ils n’abandonnent pas car ils restent à l’affût des périodes promotionnelles si, bien sûr, aucune restriction n’existe au niveau des conditions d’enregistrement de l’extension.