Les atouts des noms de domaine génériques pour les entreprises

Sur le second marché, les noms de domaine génériques sont systématiquement ceux qui atteignent les prix de vente les plus élevés, avec des transactions dépassant couramment le million de dollars.

Ce constat peut paraître étonnant, car on imagine mal le même succès pour Yahoo ! ou Google s’ils avaient choisi une appellation aussi inélégante que SearchEngine.com. Mais la justification des sommes dépensées prend tout son sens dès lors que l’on prend en compte l’efficacité des stratégies propres aux noms de domaine génériques, qui ne s’inscrivent pas en substitut d’une marque forte, mais en complément de cette dernière.

Un trafic ciblé permanent et gratuit

La navigation directe (type-in) crée un trafic parfaitement ciblé. Les personnes qui chaque jour saisissent « assureur.com » directement dans leur navigateur ou dans leur moteur de recherche favori sont autant de clients potentiels pour toute compagnie d’assurance.

Dans les pays francophones, cette manne de trafic permanent n’éveille pas encore les convoitises car les éditeurs de sites ont été habitués pendant des années à bénéficier de trafic gratuit en provenance des moteurs de recherche.
Mais la multiplication incessante des sites, blogs, pages personnelles et autres réseaux sociaux fait rapidement diminuer la part de trafic alloué à chaque site. Le type-in des noms de domaine génériques devient progressivement la seule source de trafic gratuit et conséquent, comme c’est déjà le cas dans les marchés anglo-saxons les plus concurrentiels.

Des conditions privilégiées pour l’achat de trafic

L’entreprise qui achète des liens sponsorisés auprès des régies publicitaires telles que Google, Yahoo! ou Microsoft AdCenter effectue des économies substantielles si elle utilise un nom de domaine générique. En effet, nombre de recherches et d’études s’accordent sur le fait que les internautes ont tendance à cliquer sur les publicités des domaines génériques davantage que sur celles des annonceurs lambda, même si celles-ci ne se situent pas en première position. Compte tenu du fonctionnement-même du système de l’achat de mots-clés, les détenteurs de noms de domaine génériques paient donc sensiblement moins chers que leurs concurrents le trafic acheté auprès des régies publicitaires de liens sponsorisés.

Un apriori positif de la part des internautes favorisant l’acte d’achat

La transformation d’un visiteur en client est la clé d’une stratégie de e-commerce réussie. Les réticences des internautes à passer à l’acte d’achat sont nombreuses, car ces derniers veulent se sentir en plein confiance avant de réaliser un paiement en ligne. Or, l’utilisation d’un nom de domaine générique joue un rôle déterminant par rapport au facteur confiance. Toutes choses égales par ailleurs, l’internaute aura en effet davantage tendance à commander son installation solaire sur PanneauxSolaires.com que sur un site lambda.

Une liaison naturelle entre les communications offline et online

La détention de domaines génériques prestigieux donne un signal fort au marché. Elle permet de se démarquer vis-à-vis de la concurrence et crée une notoriété quasi immédiate. La mémorisation est par ailleurs facilitée, ce qui facilite la navigation directe et limite les déperditions de trafic consécutives à une communication offline, à la télévision ou à la radio par exemple.

Jusqu’à présent, si les responsables marketing des entreprises n’ont pas cherché à acquérir les noms de domaine génériques phare de leurs secteurs d’activité, c’est car ils n’ont pas encore conscience de l’intérêt de tels investissements et non pas à cause des prix de marché, dérisoires en regard des budgets de communication disponibles. Le cas de Masculin.com, vendu pour 150 000 euros en juin 2007 et plus large transaction rendue officielle pour un nom de domaine en français à ce jour, a en effet montré qu’un tel investissement est rentabilisé en quelques semaines, ne serait-ce que grâce aux retombées presse.