exemple d'arnaque type d'email de slamming pour les noms de domaine

Nouvelle campagne de Slamming en masse, faites attention !

Vous êtes-vous déjà posé la question « Cet email est-il une arnaque ? » Attention, vous êtes sûrement victime de slamming, pratique illicite qui vise à tromper des clients dans le but de leur vendre des services non sollicités. Pour votre information, il existe plusieurs variantes de slamming :

La fausse facture de renouvellement

Un e-mail est envoyé au titulaire du nom de domaine portant le nom « EXPIRATION NOTICE » (en français, « Avis d’expiration ») qui se présente sous la forme d’une facture de renouvellement.

En un clic, pensant que c’est son « registrar » qui lui écrit pour l’inviter à renouveler son domaine, le titulaire se retrouve à lancer un transfert vers un prestataire douteux, et à être dans l’obligation de payer une redevance annuelle exorbitante – souvent plusieurs centaines de dollars – pour ne pas perdre son domaine.

La pression psychologique

Ce slamming consiste pour un prestataire à prendre contact avec une entreprise en lui indiquant « qu’un de ses clients » lui a demandé de déposer un ou plusieurs noms de domaine identiques ou proches du nom de l’entreprise ou de ses marques. Le prestataire propose alors à l’entreprise de déposer ces noms pour elle afin de les protéger contre les intentions visiblement illicites de son « client ».

Le faux « registre »

Cette technique consiste pour le « slammer » à contacter des entreprises ou organismes français présents sur l’internet, en leur laissant entendre qu’ils doivent s’inscrire dans l’annuaire réalisé par le « slammer ». Le texte laisse planer un doute sur le caractère obligatoire de ce « référencement » mais les victimes ayant signé la proposition reçoivent un véritable annuaire accompagné d’une facture de plusieurs centaines d’euros – un montant très excessif si l’on considère la diffusion « confidentielle » de l’annuaire.

Actuellement, un type de slamming circule, combinaison d’une fausse facture de renouvellement et d’un faux registre qui propose ici des services de référencement (« We do not register or renew domain names. We are selling traffic generator software tools ») dont voici un exemple :

Mail type de slamming

Quels sont les caractéristiques d’un email type slamming ?

  • La prestation offerte n’a jamais été sollicitée par la victime
  • Le mécanisme repose sur un élément de confusion ou de tromperie, visant à profiter de la méconnaissance des règles
  • Une pression psychologique sous forme de menace et de pression.
  • Des tarifs anormalement élevés.

Quelle attitude adopter ?

Si vous êtes confronté à ce genre de mail, et que vous avez un doute, prenez le temps de lire l’e-mail. En aucun cas :

  • ne prenez une décision dans l’urgence,
  • ne répondez à l’e-mail

Et pour vous ôtez ce doute, n’hésitez pas à en faire part à votre registrar.

Néanmoins il se peut que certains noms de domaine présents dans la liste transmise par le « slammer » soient susceptibles de vous intéresser, dans ce cas il convient de les réserver par l’intermédiaire de votre registrar habituel.

Prenez également connaissance de l’actualité des noms de domaine : les experts, comme SafeBrands, tiennent informer régulièrement par le biais de newsletter ou d’article pour vous rappeler les risques de ce type de campagne frauduleuse.