Slamming : à ne pas confondre avec Slam !

Le phénomène n’est pas nouveau, mais il continue à faire des ravages. S’appuyant sur la naïveté des internautes, qui n’ont aucune raison de ne pas tomber dans le panneau s’ils ne sont pas familiers avec le monde des noms de domaine, le slamming (cf définition de Wikipedia), à ne pas confondre avec le slam, genre musical merveilleusement popularisé par Grand Corps Malade, vit encore de très beaux jours.

Un procédé classique, et ayant plusieurs formes


La plus courante est la fraude au renouvellement :
une société se présente comme un bureau d’enregistrement et envoie par email un rappel courtois de l’échéance de votre nom de domaine. Seul hic, ça n’est pas la société qui gère effectivement votre domaine, et vous vous retrouvez à avoir accepté, sans le savoir, son transfert.

Celle qui s’est produite cette semaine est différente, et un poil plus tordue et subtile… : une société se présentant comme un bureau d’enregistrement vous annonce avoir reçu une demande de dépôts d’un tiers pour plusieurs noms de domaine jusqu’ici disponibles. Mais comme elle fait vraiment son travail proprement, elle a remarqué que vous aviez déjà le .com et elle vous contacte en amont pour vous proposer en priorité l’enregistrement de ces noms de domaine, car elle a cru déduire de votre .com que vous disposiez d’une marque. Pas bête !

Vous avez peut-être reçu ce type de mail de la part d’un certain Teddy Zhang cette semaine ou la semaine dernière. Nous en tous cas oui…:

«Dear Principal,

We are a domain name registration center in Hong Kong and in charge of the registeration in Asia. We have something important need to confirm with your company. On May,13rd,2010, we received a formal application from a company called « Kenstar Investment Inc » applying to register Internet Keyword: mailclub
And domain names:
mailclub.co
mailclub.net.au
mailclub.my
mailclub.co.id

During our preliminary investigation, we found that these domain names keyword is identical with your trademark, so we intend to confirm with you if your company consigned them to register through us. If you has no affiliation with them, we doubt they have other motivation. Now we have postponed this issue and have not proceeded their registration,in order to deal with this issue better,please let someone who can be in charge contact me as soon as possible. Thank you.

Kind Regards,

Teddy Zhang

Auditing Department

Tel: 00852-956-60205
Fax: 00852-306-96940»

Je parie que ces domaines seront encore dispos pour longtemps… sauf le .co que nous avons bien entendu soumis en sunrise !

Ce type d’agissement est assez simple à faire, un mail type, les bases whois des .com (qui sont publiques) et zou… on arrose la planète. Et dire que nous, au Mailclub, on continue à essayer d’approcher nos prospects avec des demandes de rendez-vous, des salons, des plaquettes commerciales, des innovations, du service, etc… Y’a pas à dire, ils sont trop forts les chinois, et nous vraiment benêts !