logo de différents réseaux sociaux

Le Mailclub innove et lance un service unique de surveillance des réseaux sociaux

Lancé en 2005, Facebook compte aujourd’hui plus de 400 millions d’utilisateurs. Pour la France uniquement, ce sont 9,7 millions de français qui sont présents sur le site — plaçant la France dans la liste des premiers pays par utilisateurs — soit un taux de pénétration dans la population d’environ 16%.

Selon Médiamétrie, avec plus de 11 millions de visiteurs uniques en décembre, Facebook se classe parmi les vingt sites internet les plus visités en France.

Au delà de Facebook, les réseaux sociaux représentent des centaines de millions d’utilisateurs : Linkedin annonce 60 millions d’inscrits, Twitter plus de 100. Des centaines de réseaux se développent en parallèle des sites les plus connus : réseaux communautaires, réseaux thématiques, le phénomène s’amplifie chaque jour.

Qui dit millions, voir milliards d’utilisateurs, dit puissance de feu massive pour les contrefacteurs qui peuvent atteindre leurs cibles avec encore plus de précision que via les mails et les spams, de mieux en mieux filtrés.

Contrefaçon et e-réputation

Le Mailclub, au travers de sa cellule de surveillance internet, a pris la mesure du problème dès 2008 en étant le partenaire officiel d’un colloque organisé par l’INTA à Paris sur le thème de la contrefaçon sur internet. Cette conférence avait mis en avant le nombre croissant de groupes Facebook sur lesquels étaient diffusés des produits contrefaits. Plus de 500 groupes existent sur Facebook avec la mention Rolex. Plus de 30 groupes parlent d’Hermès sur Linkedin.

Les risques inhérents aux réseaux sociaux ne se limitent pas à la contrefaçon :

La réputation des entreprises peut y être également mise à mal, et pas seulement sur des groupes Facebook. Les centaines de vidéos qui parlent de La Poste ou de la SNCF sur Youtube n’ont pas pour objectif de vendre des timbres ou des billets de train. On peut y trouver des prise de vues parfois confidentielles, du dénigrement ou de l’agitation sociale, des critiques voir des insultes auxquelles les entreprises peuvent vouloir réagir… faut-il encore qu’elles soient prévenues en temps utile de tout ce qui les concerne sur internet.

C’est pour ces raisons que le Mailclub a développé un type de veille inédit, permettant d’être alerté de tout ce qui se dit de vos marques sur les centaines de réseaux sociaux présents aujourd’hui sur internet, incluant les sites de partages de vidéo Youtube et Dailymotion.

L’offre du Mailclub

L’offre du Mailclub est unique sur le marché et s’adresse aux responsables des marques, de la communication ou de l’e-réputation des entreprises.

Elle permet de surveiller plusieurs centaines de sites de réseaux sociaux (dont notamment Facebook, Twitter, MySpace, LinkedIn, Viadeo, Qzone, Habbo, Friendster, Habbo, hi5, Ning, Del.icio.us, … ainsi que les sites de partage de photos et de vidéos tels Flickr, Youtube ou Dailymotion.

A partir d’un périmètre de surveillance (une marque un produit, une raison sociale,…), les outils exclusifs du Mailclub scannent chaque jour le contenu du web et alertent périodiquement (jour, semaine ou mois) les souscripteurs du service à chaque fois que le terme surveillé est présent sur ces sites.

Le périmètre de surveillance ne se limite pas à un ou plusieurs mot : afin d’affiner les recherches, d’en augmenter le niveau de pertinence et de limiter au maximum le « bruit », les équipes de conseillers du Mailclub ajustent en permanence le périmètre idéal au vu des résultats périodiques.

Les résultats sont accessibles en ligne sur un extranet dédié et envoyés par email selon la périodicité choisie par le client.

Les détails de ce service exclusif sont sur le site du Mailclub : http://veilles.mailclub.fr et les renseignements disponibles par téléphone (+33 (0)4 88 66 22 18) ou mail : veilles@mailclub.fr