Google a perdu temporairement son .com

Le jour où Google a failli perdre son nom de domaine .COM

Même les plus grands peuvent avoir un oubli. L’histoire qui est arrivé à Google le 29 septembre 2015 est un excellent rappel concernant la bonne gestion d’un portefeuille de noms de domaine et de sa sécurisation.

Pour une raison inconnue – oubli de renouvellement, bug informatique – Google a perdu son nom de domaine en .COM le temps de quelques minutes. Comment la firme s’en est-elle rendue compte ? Il s’agit d’un ancien employé Google, Sanmay Ved, qui a constaté les faits. Alors qu’il effectuait des recherches de noms de domaine sur le site Google Domains, il a tapé par hasard « google.com ». Stupéfaction ! Il était disponible pour la modique somme de 12$ ! Curiosité attisée, Mr Ved est allé jusqu’au bout de la transaction et a réussi à finaliser la réservation sans aucun soucis. Tout le cheminement est clairement expliqué sur le LinkedIn de Sanmay Ved.

Un accès temporaire à des données confidentielles.

Bien évidemment, les alertes Google ont viré au rouge, contactant le « nouveau propriétaire temporaire » pour lui expliquer que c’est une erreur, annulant l’achat et effectuant le remboursement fissa. Les conséquences de cette histoire auraient pu être pires.

Heureusement pour Google, l’acheteur avait effectué la réservation via Google Domain, son service d’enregistrement de noms de domaine, d’où une réactivité immédiate de leur part. En passant par un autre bureau d’enregistrement, les choses auraient été différentes : la mise en place d’une procédure d’arbitrage avec un traitement qui aurait duré des semaines voire des mois.

Autre élément à ne pas négliger : au moment de la finalisation de la commande, deux mails automatiques ont été envoyés à l’acheteur avec toutes les informations confidentielles type accès admin et webmaster. Si ces informations étaient arrivées entre les mains de pirates malveillants, les dégâts auraient été désastreux.

La sécurisation des noms de domaine

Le cas de Google permet de rappeler aux propriétaires de noms de domaine d’être vigilant à tout instant, en vérifiant quotidiennement ses boites de messagerie,  la mise à jour des coordonnées… En mettant en place une organisation bien rodée de la gestion de son portefeuille, ce genre de problème peut être évité.

N’hésitez pas à relire l’article « Sécurisez la gestion de vos noms de domaine » où tous les conseils vous sont donnés.