Encore une attaque massive de « slamming » venue de Chine

Comme souvent l’été, les attaques de « slamming » venues de Chine redoublent d’intensité.

Le principe de cette arnaque est d’envoyer des emails afin d’informer un détenteur de marque (ou de nom de domaine) qu’un tiers essaye d’enregistrer des noms de domaine contrefaisant cette dernière, dans le but de vous faire enregistrer des noms de domaine par leur intermédiaire (lire aussi l’article sur Wikipedia)

Exemple récent, avec un mail envoyé la semaine dernières à des millions de destinataires :

Les prix pratiqués par ces sociétés sont généralement élevés, et surtout sans aucune garantie de résultat.

Si, malgré tout, certains des domaines mentionnés méritent d’être protégés, il vous suffit d’en faire part à votre registrar habituel, qui se chargera de vous conseiller et de procéder aux enregistrements.