Usurpation d'identité pour Brigitte Macron

Le cabinet de Madame Macron victime d’usurpation d’identité via un nom de domaine

Nul n’était encore besoin de le démontrer mais les problématiques liées à la cybersécurité peuvent toucher à peu près tout le monde. Or, lorsqu’on évoque le thème de la « cybersécurité », on ne pense pas toujours aux noms de domaine en premier lieu. Pourtant, ceux-ci représentent bien la base, la fondation même de toute présence en ligne… La première Dame de France en a récemment fait les frais avec l’envoi d’e-mails frauduleux usurpant son identité. Comment cela a-t-il pu se produire ?

Il convient tout d’abord de rappeler qu’un nom de domaine ne sert pas seulement à mettre en ligne un site web, il peut aussi être associé à des services de messagerie et ainsi permettre la création d’adresses e-mail.

Le nom de domaine « presidence.fr » a bien un titulaire légitime : une galerie d’art située non loin de du palais présidentiel. Sauf que le nom de domaine en question n’était, semble-t-il, pas correctement sécurisé puisque qu’une personne mal intentionnée a pu créer et utiliser l’adresse e-mail cabinet@presidence.fr. Cette personne s’en est ainsi servi afin de solliciter des « privilèges » auprès de plusieurs établissements : restaurants cinq étoiles, hôtels prestigieux etc… en se faisant passer pour le cabinet de Madame Macron. Ce dernier a donc logiquement porté plainte pour « usurpation d’identité ». Le parquet de Paris aurait donc ensuite ouvert une enquête pour escroquerie confiée à la Brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA), selon le journal Le Figaro.

A noter que pour faire cesser l’atteinte, une simple sécurisation technique du nom de domaine (insertion d’un champ TXT dans la zonefile du nom de domaine) aurait sans doute permis d’éviter ce type de désagrément.

Une usurpation d’identité peut non seulement entacher une réputation – cette nouvelle a fait l’objet de nombreux relais dans la presse spécialisée et généraliste – mais également, dans le cas de sociétés, se révéler désastreuse financièrement (voir notamment les cas de fraudes dites « au président » ou « aux faux ordres de virement »).

Un nom de domaine est un bien immatériel précieux, il est impératif de le sécuriser.  Chez SafeBrands, notre approche du nom de domaine est pluridisciplinaire : juridique, marketing mais également technique. Par conséquent, nous offrons diverses solutions dans cette optique : interface registrar sécurisé , registry lock, DNS résilients

N’hésitez pas à vous adresser à nous pour toutes vos questions relatives à la gestion et la sécurisation de vos noms de domaine.