logo Apple

Apple rachète 16 variantes de « itunes.com »

Selon les sources « Macrumors » la légendaire pomme a acquis pour un montant inconnu les domaines listés ci-après :
irtunes.com, itiunes.com, itrunes.com, itubnes.com, itumnes.com, itunbes.com, ituneas.com, ituneds.com, itunesa.com, itunesl.com, itunres.com, itunwes.com, ituynes.com, iutunes.com, iytunes.com, oitunes.com.

Lesdits noms de domaine étaient détenus depuis 2004 par la société Acebo Enterprises Inc.

Quel intérêt de racheter des noms de domaine avec des erreurs typographiques ?

L’objectif d’un tel rachat peut apparaître obscure a priori. Pourtant, il convient de s’interroger sur l’intérêt de racheter des noms de domaine correspondants à une marque enregistrée avec des erreurs typographiques.
Apple l’a bien saisi en rachetant 16 noms de domaine similaires à la marque de sa célèbre interface de musique « Itunes ».

Victimes de leur notoriété, de nombreuses marques font l’objet d’enregistrement à titre de nom de domaine avec des fautes de frappe.
En effet, afin de détourner une partie du trafic généré par le site officiel de la marque visée, ou encore de capter une partie des e-mails, de façon rusée, les cybersquatteurs enregistrent de multiples noms de domaine fortement similaires à la marque par l’ajout ou la suppression d’une lettre, le remplacement d’une lettre par une autre à consonance identique…

Cette pratique appelée « typosquatting » constitue l’une des formes de cybersquatting les plus utilisées.

Typo squatting : une perte de revenus identifiée

Par le dépôt de variantes de noms de domaine dont le niveau de trafic sur Internet est important, les typosquatteurs peuvent « capter » plusieurs milliers de visiteurs par jour.
Ainsi, via la mise en place de bandeaux publicitaires sur la page d’accueil desdits domaines ou encore la mise en valeur de produits et/ou services de produits concurrents de la marque piratée, les cybersquatteurs génèrent de l’argent au détriment du site officiel de la marque.

Dans ce cadre, la lutte contre le typosquatting s’avère un véritable enjeu pour le entreprises qui peuvent perdre jusqu’à plusieurs milliers d’euros par jour.

Désormais, l’ensemble des 16 noms de domaine est redirigé vers « itunes.com ». La pomme tente ainsi de pallier aux erreurs de frappe des internautes distraits lors de la saisie de leur marque préférée.