Une nouvelle île sur le web : Sint Marteen

De l’indépendance au virtuel. L’île de Sint Marteen, penchant néerlandais de Saint Martin, a acquis en octobre 2010 son autonomie des Antilles hollandaises. Elle a ainsi hérité du suffixe .sx pour son extension internet et prépare donc son apparition virtuelle pour 2011, si tout se déroule pour le mieux.

Naître sur internet en 2011 est finalement plus facile : les solutions sont rodées, les opérateurs en compétition, les protocoles validés : bref, le marché est mur et solide.

C’est la raison pour laquelle, dans cette ambiance d’avant nouvelles extensions (voir d’avant xxx ?) , le .sx sera la première extension à gérer dés le premier nom de domaine Dnssec et le système de suspension rapide (URS) qui protègera les ayant-droits. Une clearinghouse complétera le dispositif de protection.

Un mode de gestion très à la mode, dont le prestataire technique sera Openregistry et qui publiera prochainement les détails et tarifs des sunrises et de l’ouverture.

D’après les informations que nous avons pu recueillir, la sunrise débuterait par une période de Grandfathering pour les noms existants, puis deux sunrises et enfin un lancement en fanfare pour une ouverture à tous ! Pas de date pour l’instant, mais le ministère de l’île souhaite avancer le plus vite possible.

Alors avis aux spécialistes du marketing : .sx sera-t-il un .sex sans e ? une extension pour les Essex girls ? Un Suxxxxxès ?

Mailclub sera bien entendu registrar de cette extension et pourra vous proposer de participer au lancement avec des offres adaptées.