déposer nom de domaine .canon

Un nom de domaine .CANON

Dans son communiqué de presse daté du 16/03/2010, la société japonaise Canon annonce le lancement de son projet de nouvelle extension : le .CANON. Cette information publiée après le sommet de l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) de Nairobi tombe à pic. En effet, de nombreuses sociétés se posent la question du CorpTLD ou point marque.

Bref rappel des faits

Les CorpTLD font partie des projets de nouvelles extensions qui ont suivi la libéralisation en la matière prônée par l’ICANN depuis 2008. C’est la possibilité pour une société de créer son .MARQUE. En octobre 2009, l’ICANN avait décrété à Séoul que les porteurs de projet devaient se soumettre à l’E.O.I (Expression of Interest). Cette « pré-candidature» permettait aux détenteurs de marque de bénéficier d’une période prioritaire de soumission de dossier. Elle permettait en outre à l’ICANN de connaître le nombre de candidatures pour ainsi adapter le calendrier d’ouverture de ces extensions. Cette E.O.I. a été abandonnée par le conseil d’administration de l’ICANN lors du sommet de Nairobi en mars dernier, donnant ainsi plus de temps aux sociétés intéressées pour parfaire leurs projets.

Un point marque : pourquoi faire ?

Canon évoque son développement continu à l’international. La marque souhaite de fait accentuer sa visibilité en intégrant « un mode de communication intuitif et plus facile à retenir que des extensions génériques existantes du type .COM ».
Plus généralement, le point marque encore appelé CorpTLD permet aux sociétés détentrices de marques de devenir leur propre registre, c’est-à-dire d’être en mesure de définir leurs règles d’enregistrement et ainsi, de contrôler l’attribution des noms de domaine autour de leur marque. Le CorpTLD vise donc à renforcer l’image de marque d’une société tout en tirant un trait sur les conséquences souvent ravageuses du cybersquatting.

Canon : à suivre ?

Canon n’est sans doute pas la première société à candidater pour la création de son corpTLD. Le Mailclub est bien placé pour le savoir puisque nous accompagnons depuis longtemps et de près le projets de certains grands groupes français. Canon n’en est pas moins la première entreprise à en parler dans la presse, ce qui lui confère une image de pionnière. Cette annonce sera-t-elle un catalyseur pour les autres acteurs de l’industrie photo ? Que diriez-vous d’un .PANASONIC, d’un .NIKON ou d’un .CASIO?
Une chose est sûr en tous cas, c’est que Hewlett Pakard, concurrent de Canon sur le marché des photocopieuses multi-fonctions, doit grincer des dents. En effet, l’ICANN n’autorise pas les candidatures de nouvelles extensions de moins de trois caractères latins. De fait, le .HP ne verra jamais le jour. Tant mieux pour Canon qui se dote là d’un véritable avantage concurrentiel.