consulting

Petits arrangements entre amis

De plus en plus fort : après les .xyz offerts, voici les private deals des registres… Tout est bon pour faire rentrer du cash. Vous pensiez que l’ICANN avait créé un système le plus équitable possible, par lequel tout le monde avait ses chances de réserver les domaines de son choix à des prix transparents ? Rassurez-vous il n’en est rien et les avions vont pouvoir passer largement au dessus de vos/nos têtes, les soutes pleines de billets sans que le contrôle aérien et les douanes des noms de domaine ne disent rien.

La blague du jour concerne le .webcam, dont le registre annonce avec fierté la vente de 15 domaines lié au « charme » (enfin au sexe quoi) à un acheteur unique pour 175 000 dollars. Deals privés, négos pour sortir des domaines des listes de termes interdits, ventes quasi forcées… le programme des nouvelles extensions éclaire le secteur des noms de domaine d’une lumière dont nous nous serions bien passée. Retenez une seule chose : si vous n’arrivez pas à avoir le domaine que vous convoitez car il est officiellement bloqué ou sur une liste de termes interdits… ne vous affolez pas : tout se négocie. Et rassurez-vous cela concerne aussi les marques.

Toute l’histoire sur http://www.famousfourmedia.com/2014/06/famous-four-media-nets-175000-in-a-webcam-premium-name-deal-brokered-by-huntingmoon/