nuage de nouveaux gTLDs

Name Collisions : explications et impacts

L’ICANN est le garant d’un Internet sécurisé, stable et résilient qui passe notamment par les noms de domaine.

L’arrivée de plus d’un millier de nouvelles extensions est donc prise très au sérieux, passant par plusieurs analyses plus ou moins complexes.

Une étude des conséquences potentielles entre les nouvelles extensions (new gTLDs) publiques et les utilisations privées existantes met en exergue les collisions possibles, les fameuses «name collisions».

Qu’est ce qu’une «Name Collision» ?

Cette collision se produit lorsque une tentative de résolution d’un nom utilisé dans le cadre d’un réseau privé, déclenche une requête au niveau du DNS public.

exemple: vous utilisez pour votre intranet http://admin.group, ou http://mail.home avec l’arrivée des .group et .home dans la racine, les requêtes de ces sociétés sortiront du réseau privé pour aller interroger l’extension .home et donc obtenir tout autre chose que ce qui avait été demandé initialement.

Est-ce une problématique nouvelle ?

Ce type de collision a toujours existé et les navigateurs « rajoutaient » le .com par défaut afin de compenser cet oubli.

exemple: lorsque vous tapiez google ou www.google dans votre navigateur ce dernier rajoutait le .com requis par défaut, du fait qu’il n’obtenait pas de réponse du DNS, l’extension .google n’existant pas.

Ce qui change avec l’arrivée des nouvelles extensions

Afin de pallier d’éventuels problèmes, l’ICANN a analysé l’ensemble des requêtes non résolues arrivant sur les serveurs racines.

L’étude qui en résulte, identifie trois catégories de chaînes classées par le risque potentiel de collision:

-* Risque faible: 80% des extensions visées par la demande.
-* Risque non calculé: 20% des extensions demandées.
-* Risque élevé: 2 extensions (.home, .corp).

L’ICANN a ensuite établie une liste par extension des termes les plus demandés sur la base des requêtes reçues sur les serveurs racines.

Que faire si ma marque est dans la liste ?

Pour le .construction par exemple, on trouve dans la liste des termes bloqués « bouygues ».

Ce terme se retrouve bloqué parce qu’il y a eu énormément de requêtes sur « BOUYGUES CONSTRUCTION » sur les serveurs racines, liées au fait que les personnes pensaient utiliser le moteur de recherche alors qu’ils passaient par la barre d’adresse de leur navigateur.

Il a été prévu de pouvoir enregistrer votre marque sous ces extensions, même si cette dernière fait partie des termes présents dans la liste des « name collisions ».

Cependant tant que l’ICANN n’aura pas donné son aval, le domaine restera inactif au niveau du registre.

Les 25 extensions ci-dessous nécessiteront une évaluation approfondie avant délégation :

-* .blog
-* .box
-* .business
-* .casa
-* .cisco
-* .comcast
-* .dev
-* .family
-* .free
-* .google
-* .iinet
-* .mail
-* .network
-* .office
-* .orange
-* .philips
-* .prod
-* .sfr
-* .site
-* .taobao
-* .taxi
-* .web
-* .work
-* .world
-* .zip

Mailclub vous conseille

Nos équipes sont au fait de ces problèmes.
Elles ont accès aux différentes listes seront capables de vous conseiller.

Nous vous invitons à contacter votre chargé(e) de clientèle au Mailclub ou notre service commercial (domaines@mailclub.fr / 04 88 66 22 18).

——————————————————————————————-

Article écrit par Sébastien Almiron

Sébastien est responsable commercial du département noms de domaine du Mailclub. Jouissant d’une expérience de plus de 13 ans, il maîtrise l’ensemble des enjeux transversaux liés aux noms de domaine.

Il conseille les responsables des noms de domaine des plus grandes sociétés françaises dans leur stratégie mondiale de nommage et élabore avec eux leur charte de nommage afin de délimiter leur périmètre d’identité sur Internet.

Il maitrise l’ensemble des problématiques B2B et/ou B2C sur un plan administratif, financier, technique, marketing, référencement et juridique.

Il est joignable au +33 1 80 82 82 65 ou par mail à s.almiron@mailclub.fr pour tout renseignement sur les services proposés par son département.

Gestion de vos marques dans la Trademark ClearingHouse (TMCH)
Inscription de vos marques dans la Donuts Protected Marks List (DPML)
Protection de vos marques sur l’ensemble des extensions
Une large gamme de surveillances avec analyse