enregistrer nom de domaine .xyz

Le .XYZ se crédibilise !

On avait pu reprocher un temps au registre XYZ.COM LLC ses méthodes employées pour populariser son extension le .XYZ.

Lors de son lancement, il n’avait pas hésité à gonfler ses chiffres en distribuant gratuitement son extension. Cette attitude nous avait d’ailleurs conduits à publier un article au vitriol.

Nous considérions donc jusqu’ici que ces chiffres ne justifiaient pas pour autant de s’intéresser à l’extension. Ainsi, notre classement des newgTLDs, publié fin juin, ne la plaçait qu’en 9ème position à cause de son faible taux d’utilisation.

Mais fort de son million de noms de domaine enregistrés, le .XYZ a su depuis se populariser auprès des webmasters. Désormais, l’extension a remonté la pente en matière d’utilisation réelle. On estime à près de 7 millions, le nombre de pages web indexées par le moteur de recherche Google.

De surcroit, l’extension a acquis ces dernières semaines un nouveau visage en accueillant des sites particulièrement visités.

A la surprise générale, Google a annoncé le 10 aout 2015 la création d’Alphabet, une holding destinée à chapeauter les sociétés de Google Inc. La presse a bien entendu fortement relayé la nouvelle de cette restructuration.

Or, pour héberger son site web, la société californienne n’a pas hésité à utiliser et communiquer sur le nom de domaine abc.xyz , conférant une visibilité certaine pour les internautes.

Enfin, Donald Trump, dont nous avions déjà parlé dans cet article, apporte ce mardi 11 aout, un autre soutien de poids à l’extension. Le milliardaire candidat et favori à la primaire républicaine aux Etats-Unis, a annoncé le lancement imminent de son site de campagne DonaldTrump.XYZ .

L’évolution du .XYZ est à suivre, mais il est évident que malgré ses débuts chaotiques, ce newgTLD tend à se crédibiliser et se populariser.

Si on pouvait jadis minimiser son importance, il appartient désormais aux gestionnaires de portefeuilles de noms de domaine de prendre en compte cette extension dans leur stratégie de nommage.