La seconde version du guide publiée par l’ICANN

L’ICANN vient de publier la seconde version de son « guide du candidat » visant à régir la création de nouvelles extensions. Une version qui risque de faire des déçus et qui repousse à nouveau l’implémentation des nouveaux noms de domaine. Toutefois, certaines avancées ont eu lieu avec la baisse de la redevance annuelle. Explications.

Suite à cette publication, une phase de consultation publique vient de débuter. Elle devrait se clôturer le 13 avril 2009 mais, pourrait néanmoins être prolongée. Cela sera fonction des commentaires reçus.

Le document sera publié en cinq langues additionnelles

L’ICANN précise que cette consultation n’est relative qu’à la version anglaise du document. Comme sa première version, ce guide sera publié par la suite, en cinq langues additionnelles (Arabes, Chinois, Français, Russe et espagnol). Ces publications donneront également lieu à une période d’appel à commentaires, d’une durée minimale de 52 jours.

Afin de permettre aux intéressés de bénéficier d’un maximum d’indications sur l’état du projet, l’ICANN nous livre ce guide dans une version comparative où, les informations modifiées apparaissent en rouge. Le document est proposé dans son ensemble ou, dans sa version séquencée (répartition en six modules). Chacun peut donc analyser en priorité la partie qui l’importe le plus et, envoyer ces commentaires sur cette dernière.

Diverses consultations doivent encore avoir lieu

Il est indiqué que, même si de nombreuses précisions ou corrections ont pu être apportées à ce guide, les règles afférentes à certains sujets sont toujours en cours d’élaboration ou, nécessitent de nouvelles consultations de la communauté.
Ainsi, aucune précision supplémentaire n’est donnée par exemple, sur la protection nécessaire des titulaires de marques ainsi que sur les mécanismes à implémenter. Les discussions sur ce point doivent se poursuivre afin que l’on puisse dégager une méthode satisfaisante.

Il en va de même pour les questions liées à la sécurité et à la stabilité du système DNS ou encore au risque d’augmentation des pratiques « malveillantes ».

Redevance initiale maintenue, l’annuelle révisée

Ce document contient toutefois des éclaircissements sur différents thèmes tels que : les extensions communautaires et les extensions génériques, le process d’évaluation du risque de confusion entre les chaînes existantes, les droits légaux permettant d’émettre une objection, la « réduction » de la redevance initiale pour certains anciens postulants…

Sur ce dernier point, il n’a pas été prévu de réduction générale de la redevance mais seulement, la concession d’une remise de 86 000 $US aux personnes ayant postulées en 2000 lors de la première phase d’ouverture. Mais, il faudra encore prouver que l’entité demanderesse, ainsi que l’extension visée, sont les mêmes que celles issues de la demande originelle. Les personnes intéressées apprécieront !

Cependant, l’Icann a lâché du lest sur la redevance annuelle. 25 000 dollars annuels sont proposés contre 75 000 $ auparavant. Un geste plus significatif que celui sur les frais de soumission ! Les registrars gérant plus de 50 000 noms de domaine devront également payer, au delà de ce seuil, 0.25 $US de frais annuels par nom de domaine.

Aux vus du nombre de corrections apportées à la rédaction de ce document, on peut voir que certains commentaires issus de la communauté ont été pris en compte mais, que de nombreuses questions restent en suspens.

Les discussions doivent donc se poursuivre. MailClub.info sera présent lors du meeting de l’ICANN de Mexico (du 1 au 6 mars 2009) et vous informera des potentielles solutions envisagées à l’issue des débats qui s’y dérouleront.

Pour en savoir plus :
La deuxième version du « guide du candidat ».