ICANN Toronto

Icann Toronto : une semaine chargée

Le menu est chargé pour cette réunion Icann, 45ème du nom. Pour la première sortie communautaire du nouveau CEO, de nombreux aspects sont à régler et quelques débats sont à clore au plus vite pour respecter le calendrier des nouvelles extensions et les demandes des différentes polices et agences gouvernementales.

Tout d’abord, après l’annonce quelque peu surprenante en amont de la réunion d’une éventuelle nouvelle timeline pour les nouveaux tlds, Kurt Pritz a tenté de convaincre la salle Lundi que tout serait prêt en temps et en heure.

Ensuite, les discussions ont tourné (et tournent encore) autour du modèle de la clearing house, ce mécanisme qui devrait permettre de protéger les titulaires de marque(s). L’arrivée d’une proposition alternative montre la fertilité de la communauté internet, mais il est temps qu’un arbitre siffle la fin de la partie et tranche.

Enfin, la renégociation du contrat liant les registrars et l’Icann a bien du mal à se finaliser, la faute aux demandes parfois peu réalistes des agences de police du monde entier qui cherchent à imposer des systèmes de validation des coordonnées des registrants aux implications techniques fortes, sans garantir une solution au problème réel qu’est l’utilisation de noms de domaine pour émettre du spam ou distribuer des malwares.

Ces trois thèmes éclipsent la routine habituelle, et nous reviendrons en détail sur ces points dans le webinar que nous organiserons en direct Jeudi à 16 heures heure française. Soyez nombreux à nous y rejoindre ! Pour vous inscrire sur notre liste d’invités, veuillez prendre contact avec votre chargé de clientèle Mailclub. Si vous n’en avez pas encore, vous pouvez faire une demande d’invitation en remplissant le formulaire présent sur la page http://url.mailclub.fr/?webinar.

Un sujet original ressort cependant : le Nic Canadien organise des cours de Hockey chaque après midi. Ici, le consensus est atteint !

—————————–

Frédéric est le directeur général du Mailclub.

Associé de la société, représentant des bureaux d’enregistrement au Conseil d’administration de l’Afnic, gestionnaire de projet, participant actif au sein de l’Icann, il est le garant du bon fonctionnement de Mailclub.

Ancien d’Euromed et de l’ESSCA, il a aussi appris, à travers Daydream, sa première société que le chemin de l’entreprenariat n’est pas un fleuve tranquille.

Sa ligne de conduite : il faut être soit à fond, soit à fond.