Conférence Meetings Icann Silicon Valley 2011

Icann : La crise de la quarantaine ?

Le mode de gestion de l’Icann est en train d’être mis à rude épreuve, à san Francisco. Réunions retardées, annulées, amputées : le modèle d’agenda de la semaine qui semblait immuable est mis à mal par l’enjeu et la masse de travail nécessaire à la prise de décision précise devenue nécessaire pour le programme des nouveaux tlds.

Le Board a en effet besoin de plus de temps pour négocier, se décider et étudier les alternatives. Qui peut lui en vouloir ? Les décisions seront lourdes de conséquences.

Il n’est pas toujours aidé par son partenaire de négociation, le GAC, dont les membres sont parfois parachutés au cœur de la mêlée sans avoir eu (pris ?) le temps de travailler les dossiers.

Ces facteurs rendent à ce jour impossible la tenue de la réunion sur le modèle habituel et l’on peut s’interroger sur les solutions à trouver pour le futurs :

“Réformer le modèle des réunions Icann, le modèle de gouvernance ou bien incorporer les membres du board à plein temps ? ”

Il semblerait que la clé soit une combinaison compliquée de ces trois options. On peut donc se rassurer : avec le nombre d’experts en cryptographie présents à ces réunions, la solution sera vite trouvée. A condition qu’ils arrivent à un consensus sur le process de calcul.