enregistrer noms de domaine .WED

Le flop commercial des noms de domaine .WED

Connaissiez-vous l’extension .WED, concurrent du .WEDDING chez Donuts ? Disponible à tous depuis le 1er mai 2014, les noms de domaine .WED ont connu un succès plus que mitigé, autant auprès du public que des registrars. Retour sur ce TLD et les raisons de son échec.

DES CONDITIONS TECHNIQUES TROP COMPLEXES

En 2014, le secteur d’activité dédié au mariage avait enfin sa propre extension : le .WED venait d’être lancé. Nom de domaine destiné aux jeunes mariés uniquement, dès le départ, les conditions d’enregistrement étaient plus que complexes et même démotivantes pour les registrars souhaitant s’accréditer :

  • Pour un registrar accrédité à l’extension, le registre demande explicitement la création d’un site dédié uniquement au .WED (promotion, passage de commande) et de communiquer avec une adresse e-mail en .WED.
  • Les noms de domaine étaient uniquement accessibles aux couples avec un projet de mariage, avec un format d’URL de type paulandjulie.wed. Tout autre format était exclu.
  • L’une des demandes spécifiques du registre était que les noms de domaine soient recyclés pour être utilisés par d’autres couples. Paul et Julie ne devaient pas être en mesure de bloquer paulandjulie.wed éternellement, tout au plus deux ans et le rendre accessible au prochain couple portant les mêmes prénoms. Si vous vouliez impérativement le garder, le registre demandait de débourser la somme de 30,000 $… par an, soit un prix multiplié par 100 par rapport aux 2 premières années.En revanche, le couple a la possibilité de basculer lors de la troisième année le nom en tant que sous domaine de type paulandjulie.forever.wed. Par cette méthode, les jeunes mariés peuvent garder le contenu et leurs souvenirs.

L’ensemble de ces critères techniques ont participé à l’échec de cette extension, en effet depuis mai 2014, 35 noms de domaine .WED ont été déposés, et seulement 4 sites actifs de jeunes mariés.

DES PROBLEMES TECHNIQUES RENCONTRES PAR LE REGISTRE

Fin novembre 2017, l’arrangement entre Atgron (registre du .WED) avec Cocca, son fournisseur de service (back-end) a expiré, laissant le registre dans une situation critique. Face à cette situation, l’ICANN a déclenché le programme EBERO – Emergency Back-End Registry Operator le 8 décembre dernier.

Le programme EBERO a été conçu pour être activé si un opérateur de registre a besoin d’une assistance pour maintenir ses fonctions essentielles pendant une période donnée.

Le programme EBERO intervient temporairement lorsqu’un opérateur de registre TLD risque de ne pas pouvoir assurer l’ensemble ou une partie des cinq fonctions de registre critiques :

  • la résolution des noms de domaine enregistrés dans le DNS
  • l’opération du système d’enregistrement partagé
  • l’opération des services d’annuaire de données d’enregistrement (par exemple, WHOIS)
  • le dépôt de données de registre
  • la maintenance d’une zone correctement signée conformément aux exigences DNSSEC.

Dans le cas d’ATGRON, le registre du .WED, il s’agissait d’une défaillance des services d’annuaire des données d’enregistrement. Pour cette raison, l’ICANN a désigné le fournisseur EBERO, Nominet  comme opérateur d’urgence intérimaire. Nominet est en cours d’intervention pour restaurer le service du TLD.

QUEL AVENIR POUR LES NOMS DE DOMAINE .WED ?

Entre des conditions d’enregistrement très restrictives n’invitant pas à déposer des noms, des problèmes techniques suite au départ du back-end Cocca, l’avenir de l’extension est plus qu’incertain.

En 2015, une extension concurrente voit le jour : .WEDDING, détenu par DONUTS. Avec un prix plus qu’abordable et ouvert à tous (jeunes couples, professionnels du secteur, blogs etc), les résultats sont là : 17 671 noms en .WEDDING déposés. Une remise en question du registre .WED est plus que nécessaire.

D’un point de vue financier, l’extension n’est pas du tout rentable. Si ATGRON ne trouve pas de solution pour rebooster les ventes du .WED, nous pourrions assister à la première disparition d’une extension.


SafeBrands, en sa qualité de registrar accrédité .WEDDING, est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire concernant ce service. N’hésitez pas à contacter nos chargés de clientèle en utilisant notre formulaire en ligne, par e-mail domaines@safebrands.com ou téléphone au +33 (0)1 80 82 82 60.