Donuts, 29 octobre, Shutdown, IANA, TMCH…

Les choses bougent chaque jour dans le monde merveilleux des nouvelles extensions. Alors que Donuts annonçait il y a quelques jours son ambition de lancer ses 9 premières extensions autour du 29 octobre (lire notre article à ce sujet) , les contacts que nous avons eus aujourd’hui avec eux indiquent que cette date ne sera certainement pas la bonne et qu’il faudra attendre novembre.

L’une des raisons de ce retard est le « shutdown » américain, qui empêche l’IANA* de remplir son rôle et de rajouter les extensions dans la racine de l’internet. Autre raison possible : certaines difficultés techniques rencontrées dans la communication entre les applications de la TMCH et les registres et registrars. Tout n’est à l’évidence pas encore totalement blindé de ce côté là, pourtant vital pour que les enregistrements des noms de domaine en période sunrise s’effectuent sans couac.

De nouvelles règles de dernière minute

Quoi qu’il en soit, les sunrise de Donuts seront moins stressantes que celles que nous avons connues en raison du changement de dernière minute (étonnant de la part de l’ICANN non… ?) survenu il y a quelques jours.

Flash back la semaine dernière…

Jusqu’à mercredi dernier, la règle des sunrises était simple : un registre devait annoncer la date de début de la période sunrise de son extension au minimum 30 jours à l’avance, et la période sunrise proprement dite devait durer un minimum de 30 jours. Dans ce cadre, le registre pouvait choisir que sa période sunrise fonctionne sur la base du 1er arrivé 1er servi. Les 30 jours minimum de délai entre l’annonce et l’ouverture de la sunrise permettaient aux entreprises de se préparer, de choisis leurs marques à protéger, de comparer les prestataires (eh oui, aussi étonnant que cela puisse paraître tout le monde n’a pas ses domaines en gestion au Mailclub !!)… bref d’être prêt pour être le premier à dégainer le jour de l’ouverture de la sunrise.

Changement de décor mercredi dernier avec l’annonce par l’ICANN d’un nouveau mode de gestion des sunrises. Les registres ont à présent le choix de garder le système que je viens de décrire, OU d’en adopter un nouveau, qui n’impose aucun délai entre l’annonce d’une sunrise et son début, et permet donc d’annoncer un jour à 12h59 que la période sunrise ouvre ce jour là à 13h !

C’est cette nouvelle possibilité que Donuts a exploitée pour annoncer les sunrises de ses 9 premières extensions pour ce mois-ci.

Cette alternative de lancement immédiat s’accompagne de deux règles spécifiques : la période sunrise doit alors être d’un minimum de 60 jours, et surtout aucune attribution de domaine ne peut se faire sur la base du 1er arrivé 1er servi, pour éviter évidemment les délits d’initiés (une personne ayant connaissance de la date d’annonce dans le cas d’un lancement immédiat pourrait préparer ses demandes avant tout le monde).

En cas de demandes multiples pour un même nom de domaine dans le cadre de ce type de sunrise, une enchère sera organisée après la clôture de cette période.

Et comme si cela ne suffisait pas, il est 18h43 ce mercredi soir et la nouvelle vient de tomber : le shutdown est a priori terminé car les démocrates et les républicains viennent d’annoncer un accord. L’IANA va pouvoir recommencer à travailler. Donuts est heureux, vont-ils tenir la date du 29 ? Tous les yeux sont à présent braqués sur la TMCH !

A suivre….

* : L’Internet Assigned Numbers Authority (IANA) est une organisation dont le rôle est la gestion de l’espace d’adressage IP d’Internet, et des autres ressources partagées de numérotation requises soit par les protocoles de communication sur Internet, soit pour l’interconnexion de réseaux à Internet.