logo du registre Qatar

Le .QA de retour

Suspendus depuis plusieurs mois, les enregistrements des noms de domaine sous l’extension .QA vont bientôt être de nouveau disponibles, avec de nombreuses évolutions…

Pour mémoire…

Avant la suspension des enregistrements les règles de nommage étaient particulièrement strictes. Afin d’obtenir un nom de domaine sous l’un des sous-domaines du .QA (l’extension de second niveau n’étant pas disponible), le déposant devait justifier d’un contact local, devant lui-même être client du Qtel (Qatar Telecom est en charge de la gestion de l’extension nationale du Qatar depuis 2010 suite à la délégation du Conseil Supérieur de l’Information et des Technologies de l’Information « ICT »)] ; et d’une délégation de pouvoir légalisée par le consulat du pays.

Face à la faible popularité de l’extension .QA, le Conseil Supérieur de l’Information et des Technologies de l’Information (ICT) a pris des mesures en vue d’élaborer une nouvelle charte de nommage plus souple. Pour ce faire, l’enregistrement des noms de domaine en .QA a été suspendu et un nouveau Registre a été nommé « Qatar Domains Registry » (QDR).

Parmi les évolutions apportées à l’extension .QA, il est à noter l’ouverture de l’extension .QA en caractère arabe « قطر ». Approuvée par l’ICANN, la demande d’IDN du .QA place le Qatar parmi les premiers pays du monde à avoir obtenu une telle approbation.

L’ouverture du .QA rythmée par une période prioritaire suivie d’une ouverture générale

L’ouverture du .QA s’organisera en deux temps. Une période de « Sunrise » débutera à compter du mois de mai pour une période de trois mois. Elle sera réservée aux entités gouvernementales, aux titulaires de droits de marque et de droits de propriété intellectuelle ayant effet sur le territoire du Qatar.

Par conséquent, les extensions .QA et . قطر (IDN ccTLDs) seront disponibles à l’enregistrement et ouvertes à tous, sans obligation de présence locale, à compter du mois d’Août et selon la règle du « first come / first served ». Aucun document ne sera requis aux fins d’accès à l’enregistrement d’un nom de domaine.

Toutefois, la réservation des sous domaines du .QA tels que « .COM.QA », « .NET.QA » sera réservée aux personnes présentes localement.

Une gestion partagée des extensions

La gestion des enregistrements du .QA et de ses sous domaines sera partagée entre les Registrars et le Registre. En effet, les Registrars accrédités pourront proposer les extensions suivantes .qa, .com.qa, .net.qa, .name.qa et Arabic قطر. Quant aux extensions gov.qa, .mil.qa, .org.qa, .edu.qa et .sch.qa, elles devront être enregistrées directement auprès du Registre.

Ainsi, l’extension .qatar en arabe « .قطر » pourra bientôt être enregistrée. Selon le Secrétaire général de l’ictQATAR Dr Hessa Al-Jaber, cette création répond à de réels besoins de la part des communautés arabes et notamment de la population du Qatar. En effet, jusqu’à aujourd’hui les personnes non anglophones devaient faire face à la barrière de la langue lors de l’accès à Internet. Ce dernier espère que l’ouverture des noms de domaine en caractères arabiques favorisera le développement des sites internet locaux.

Le Mailclub participera à cette ouverture. N’hésitez pas à [nous contacter pour plus de renseignements.