logo ICANN

La question des variantes TLD IDN

Face à l’avènement des IDN, l’ICANN fait de la délégation des « variantes de TLD IDN » une question majeure. En effet, l’allocation et la gestion de telles extensions doivent être encadrées afin d’assurer à l’internaute final une utilisation paisible et sécurisée des noms de domaine internationalisés.

Objectif du projet: déterminer les problématiques

Dans ce cadre, l’ICANN a publié le 20 avril dernier les documents suivants Final Proposal for the IDN Variant TLDs Issues Project et Call for Volunteers.
L’ICANN propose au travers de six études de cas relatives aux caractères chinois, indien, grec, arabe, latin et cyrillique, d’identifier les problématiques liées à l’utilisation des variantes de TLD IDN. A l’issue de ces études un rapport sera rédigé en vue d’apporter des solutions aux éventuels problèmes concernant la délégation de variantes de TLD IDN.

L’enjeu du projet ICANN est de trouver un équilibre entre les intérêts de l’internaute et des communautés linguistiques. En effet, alors que la délégation de variantes TLD IDN pourrait s’avérer confuse pour l’utilisateur de l’Internet, leur exclusion priverait les communautés de leurs droits quant à l’utilisation de tels caractères.
Dans cette perspective, l’ICANN prévoit la constitution de six équipes, composée chacune de représentants communautaires, d’experts linguistiques, d’experts DNS et IDNA, d’experts en sécurité et stabilité, d’experts politiques, d’experts en opération de registre et de normes locales. Le document d’appel aux volontaires décrit le processus de sélection de ces derniers ainsi que les modalités de l’expertise.
Ainsi, chaque équipe devra identifier les cas d’utilisation des variantes TLD IDN et les problématiques qui en résultent. Outre les questions de sécurité et de stabilité, les groupes de travail devront déterminer le fonctionnement des variantes TLD IDN tel que le mode de saisie dans le navigateur de recherche par les internautes, la configuration des serveurs…

Une étude divisée en quatre étapes

Le plan de travail comprend quatre étapes :

– Définition des objectifs par l’ICANN

L’intérêt du projet réside dans l’accomplissement de deux tâches, telles que la réalisation d’un glossaire de termes intelligibles et, l’identification des difficultés relatives à la délégation de variantes TLD IDN concernant l’exactitude linguistique, la faisabilité technique, la facilité d’utilisation, l’accessibilité, la sécurité et la stabilité ;

– Formation des équipes ;

– Etude de cas

Au terme de l’étude, chacune des six équipes devra édicter un rapport relatif aux problématiques liées aux variantes TLD IDN de la communauté linguistique en cause, et, une série de questions relatives à la réalisation des objectifs du projet ;

– Rapport commun des groupes de travail dans lequel devront être exposées les problématiques communes et spécifiques aux cas étudiés.