RDPA le futur WHOIS

RDAP, le futur remplaçant du WHOIS ?

L’existence du WHOIS date de 1982, protocole publié par l’IEFT (Internet Engineering Task Force). Mais en 2019, ce protocole vieillissant présente de grosses limitations et ne répond plus aux exigences techniques actuelles du Web.

Depuis plusieurs années, on cherche à remplacer le WHOIS : plusieurs groupes de travail ont tenté de le remplacer mais sans succès. Cependant, depuis 2015, l’IEFT travaille en étroite collaboration avec l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) sur l’élaboration du futur remplaçant du WHOIS – le RDAP – et il semblerait que le futur protocole voie le jour d’ici cet été 2019.

Qu’est-ce que le RDAP ?

Le protocole RDAP – Registration Data Access Protocol – permet aux utilisateurs d’accéder aux données d’enregistrement actuelles et a été créé pour remplacer le protocole WHOIS. Le RDAP a été développé par la communauté technique du groupe de travail d’ingénierie Internet (IEFT) & l’ICANN.

Le RDAP est un protocole qui fournit des données d’enregistrement telles que le WHOIS, mais sa mise en œuvre changera et standardisera les formats d’accès aux données et de réponses aux requêtes. Le RDAP présente plusieurs avantages par rapport au protocole WHOIS, notamment :

  • La prise en charge de l’internationalisation
  • L’accès sécurisé aux données
  • La possibilité de fournir un accès différencié aux données d’enregistrement

L’ICANN a travaillé avec un groupe de discussion constitué de registres et de bureaux d’enregistrement génériques de domaine de premier niveau afin de créer un profil gTLD RDAP. Le profil, qui respecte les exigences de la spécification temporaire pour les données d’enregistrement de gTLD, vise à fournir des instructions techniques aux registres et aux registrars sur la manière de mettre en œuvre un service RDAP de manière cohérente.

Quand le RDAP doit-il être implémenté ?

Les registres et registrars sont tenus de mettre en œuvre un service RDAP avant le 26 août 2019. L’ICANN continue de collaborer avec eux pour mettre en œuvre un accord de niveau de service et des exigences de rapport d’enregistrement pour le RDAP.