« Les .TEL sont actifs ! » (1/2)

MailClub.info a interviewé Fabien Chalandon, co-fondateur et Vice-Président de Telnic, le registre des noms de domaine en .TEL. Il nous révèle que les premiers noms enregistrés peuvent désormais être actif et revient sur les enjeux d’une extension, qui n’en est pas une…

MailClub.info : Depuis vendredi, les noms de domaine en .TEL peuvent être activés par leurs titulaires. Pouvez-nous expliquer d’un point de vue pratique comment cela va se passer ?

Fabien Chalandon : Désormais, les bureaux d’enregistrement de noms de domaine en .TEL (comme le MailClub en France) vont envoyer à l’ensemble de leurs clients ayant validé leur demande en phase « sunrise » ou « landrush », le lien qui permet d’accéder directement au DNS, ce qui est une première mondiale ! Avant personne ne pouvait accéder à ce système de cette façon.
Il y a forcément un délai de mise en œuvre par les registrars que nous ne maîtrisons pas, et qui concerne l’envoi des codes d’accès à leur client. A la réception de ces informations, le titulaire pourra via un login et un mot de passe accéder à sa page, rentrer ses données (téléphone, fax, adresse, une localisation, des mots clés…). Le menu est extrêmement simple. Il pourra également décider quelles sont les informations qu’il va afficher publiquement et dans la partie privée.
La partie privée est fondamentale pour les particuliers, car elle leur permet de loger dans le dns de manière totalement crypté leurs données et de dévoiler au cas par cas, tout ou partie de ses données privées
.

MailClub.info : Pensez-vous qu’avec cette activation, les utilisateurs finaux vont enfin comprendre la nature différente du .TEL par rapport aux autres extensions ?

Fabien Chalandon : Les points de différenciation sont fondamentaux. Quand on parle aujourd’hui de .COM ou de .FR sur un plan technique, le système des noms de domaine attribue un nom, une adresse IP qui permet d’aller immédiatement à un site web. Actuellement, l’ensemble du marché des opérateurs, du marché, des individus, assigne aujourd’hui un nom de domaine à un site web.
L’espace que nous venons de créer est complètement différent. Une première mondiale ! Nous ne renvoyons pas à une page web qui par définition attribue un contenu, mais à une page contact. C’est un nouveau concept qui a quelques centaines, voire milliers d’octets de contenus, soit environs cent fois moins qu’une page web classique. Elle se télécharge donc à un cout faible voir nul, via n’importe quel téléphone mobile
.

Une identité stable

MailClub.info : Vous nous dites qu’il s’agit en fait d’une évolution technique majeure, qui n’a pas grand-chose à voir avec le traditionnel monde des noms de domaine ?

Fabien Chalandon : On nous a perçus comme une extension. C’est une erreur. Nous sommes un TLD uniquement parce que nous utilisons une extension. Mais nous sommes avant tout un service de télécom révolutionnaire.
Avant nous, nous parlions de page web. Avec Telnic, nous parlons de page de contact, élément de communication et donc télécom.
Si je fais un parallèle avec mes anciennes expériences professionnelles, avant 1995, nous tapions des chiffres. Après 1995, nous avons saisi des lettres. Pour paraphraser Bernard Pivot, je dirais que le système des noms de domaine a permis de remplacer des chiffres par des lettres et donc de faciliter considérablement l’accès des pages web aux utilisateurs.

Nous, nous faisons la même chose dans les télécoms, c’est-à-dire nous remplaçons la somme des points de contact par une identité qui est un nom en .TEL, qui est généralement le nom de la personne ou le nom de la société, ou de sa marque.
Il s’agit d’une révolution considérable car nous simplifions grandement l’accès des gens entre eux, avec les administrations, les entreprises…
Nous répondons également aux besoins liés à la mobilité. Quand je dis mobilité, c’est la mobilité professionnelle. Désormais, nous changeons d’emploi mais on peut aussi changer de lieu de résidence, de pays. Nous changerons d’opérateur téléphonique, de fournisseur d’accès à internet… Le .TEL permet de créer une identité stable, unique, à vie. Son détenteur peut de plus modifier les sous-jacents à tout moment et être toujours joignable quelque soit sa situation professionnelle ou personnelle
.

Vous trouverez prochainement la suite de notre interview qui abordera entre autre les premiers chiffres d’enregistrements et l’avenir du .TEL.

Pour en savoir plus :
Enregistrez vos .TEL