Le .SU va sur ses 20 ans

Il y a des extensions qui ne veulent pas s’éteindre. Ainsi, le .SU de l’ancienne union soviétique perdure. Il vient même de fêter ses 19 ans. Trop jeune pour mourir.

Avez vous déjà vu un nom de domaine en .SU ?

Ce suffixe correspond au « Soviet Union » soit l’Union Soviétique en français. Cette extension a été déléguée à l’URSS en 1990, un an avant la disparition de l’Union. Trois ans et demi après, le .RU russe était créé et considéré comme le successeur du .SU.

600 % de hausse en 2008 !

Durant sa longue histoire, le .SU a connu plusieurs étapes clés. En 2007, son prix a été plusieurs fois diminué. En 2008, le .SU autorise l’enregistrement de noms de domaine comprenant des caractères accentués (IDN)

Ces évènements ont permis au .SU de voir son nombre de dépôts grimper. 80 000 noms de domaine existent actuellement et la progression 2008 a été de 600 % !

Le registre regrette que cette année, la croissance d’enregistrement ralentisse.

Les titulaires de .SU sont essentiellement des moscovites (52 %), des résidents autour de la capitale (10 %) et les habitants de Saint Pétersbourg (8 %).

8 % des titulaires des .SU sont étrangers. Il s’agit majoritairement de sociétés américaines, ukrainiennes, kazakhs, françaises et anglaises.

18 000 noms de domaine en .SU contiennent des IDN, dont une large majorité en caractère russe (14 500), même le .SU supporte plus de 250 langues nationales.

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur le .SU
Lire nos articles sur les caractères accentués