Le Luxembourg fait sa révolution

Exit la présence locale nécessaire pour les enregistrements de noms de domaines luxembourgeois, bonjour les caractères accentués en .LU et l’accès aux noms géographiques. Le Luxembourg bouleverse sa charte de nommage en 2010 !

Sunrise period pour les caractères accentués

Le registre luxembourgeois (DNS-LU) annonce l’ouverture de son extension .LU aux noms de domaine internationalisés (IDN). Une période d’enregistrement prioritaire (sunrise period) aura lieu du 1er février 2010 au 30 mars 2010.

Elle permettra aux titulaires existants de noms de domaine .LU de demander l’enregistrement de l’équivalent de leurs noms ASCII sous forme IDN.
Les noms de domaine seront attribués suivant la date de validation des demandes reçues par DNS-LU.

L’ouverture à tous est prévue pour le 1er avril 2010 selon le principe du “premier venu, premier servi”. Les IDNs demandés devront être composés de caractères qui seront définis sur la liste des caractères autorisés sous .LU qui sera disponible sous peu.

Présence locale supprimée

Par ailleurs et cela dès le 1er février 2010 les titulaires de noms de domaines domiciliés à l’étranger ne sont plus obligés de désigner un mandataire établi au
Luxembourg pour effectuer l’enregistrement et la gestion de leur nom de domaine
.
Cette ouverture devrait accélérer le dépôts de noms de domaine en .LU au nombre de 47 000 actuellement selon Classement-Extensions.COM même si les bureaux d’enregistrement comme le Mailclub incluait déjà cette représentation dans leur tarif.

Noms géographiques accessibles

A partir du 1er janvier 2011, les noms de domaine correspondant à un nom de commune ou de village du Luxembourg deviennent enregistrables par toute personne qui en fera la demande et ceci indépendamment du lieu de résidence ou de la nationalité du demandeur.
Jusqu’au 1er janvier 2011, cette catégorie de noms de domaine restera réservée pour les autorités locales. Cette disposition sera aussi applicable aux IDNs après leur introduction au 1er février 2010.

Libération de noms de domaines temporairement bloqués

Enfin, les noms des domaine rejetés sous les anciennes dispositions d’avant 2001, désignés comme “Noms de domaine temporairement bloqués”, seront libérés en 2010.