Le .BE renaît de ses cendres

Le 16 avril 2009, le 900.000ème nom de domaine en .BE a vu le jour. Un beau score pour une extension qui a certes été millionnaire par le passé mais de façon artificielle via une campagne de noms de domaine offerts. Un véritable retour en grâce.

Fin 2005, le registre national belge offrait ses .BE à tous. Une campagne marketing efficace statistiquement puisque les noms de domaine belges ont doublé en un trimestre dépassant le million d’enregistrement.

Cependant, les réabonnements des .BE gratuits étaient payants. L’année suivante, très peu de noms de domaine furent conservés par leurs titulaires. Un bid.

Le nic belge est donc reparti sur des bases classiques avec des abonnements payants et une croissance réelle.

70 % des .BE sont belges

L’année 2008 a été clôturée avec un nombre de noms de domaine .be avoisinant les 860.000, ce qui signifie une croissance nette de 16,70%. D’après le registre, l’enregistrement du 900.000ème nom .be nous force de constater que la crise financière et économique n’empêche pas les Belges d’enregistrer leurs noms de domaine. 70 % des sites web .be ont leur base établie en Belgique, ce qui signifie que le nom de domaine .be est devenu une notion courante pour des centaines de milliers de Belges.

Pour l’anecdote, il s’agit de artchaud.be dont l’heureux détenteur est un artiste de la Flandre-Occidentale créateur (e.a.). de lithographies et sérigraphies.