L’Afnic fait le ménage parmi les sous-domaines français

L’Afnic, l’association en charge des noms de domaine en .FR a décidé de simplifier ses règles d’enregistrement. Une nouvelle charte entrera en vigueur le 30 mars 2009. Les principaux changements porteront sur les sous-domaines.

Le registre français souhaite que l’enregistrement directement sous .fr et .re soit privilégié.

Stop aux nouveaux .nom.fr

Ainsi, les sous-domaines .nom.fr et .nom.re (réservés aux personnes physiques) ne seront plus disponibles à l’enregistrement ; les noms de domaine existants seront cependant conservés. Il existe actuellement 1 257 .nom.fr sur un total de 1 320 000 .FR. De futurs collectors donc !

L’Afnic annonce également que les sous-domaines .prd.fr (dédiés aux projets de Recherche et Développement) et .presse.fr (destinés aux organismes de presse) seront également fermés à l’enregistrement ; les noms de domaine existants seront à moyen terme supprimés.

Pour les sous-domaines plus importants, .asso.fr (7 100 domaines), .com.fr (6 400) et .tm.fr (4 400), ils ne seront pas a priori concernés par cette refonte.

Ville, Mairie résistent

Seules les conventions de nommage agglo-nom.fr, cc-nom.fr, ville-nom.fr, mairie-nom.fr, cg-nom.fr, cr-nom.fr seront conservées et soumises à un enregistrement autorisé. Les autres conventions seront amenées à être abandonnées.

Les domaines sectoriels ne seront pas oubliés (ex : .aeroport.fr, .avocat.fr, .cci.fr, .gouv.fr).
L’AFNIC consacrera l’année 2009 à leur migration progressive. Des contacts avec les différents responsables de ces domaines ont d’ores et déjà été établis.

3 200 noms de domaine de ce type existent actuellement, répartis sur 119 catégories dont une quarantaine ne dispose que d’un nom de domaine enregistré (ex : cirey.pharmacien.fr, dept36.huissier-justice.fr…). Le grand ménage de printemps se prépare à l’Afnic.