logo tld .fr

.FR : la fin de la liste noire des termes interdits


Lien externe


Depuis des années, l’Afnic possédait sa liste secrète, plus si secrète. Au nom de la morale et de l’ordre public, une liste de mots dont certains n’étaient pas publiés sur le site de l’Afnic pour ne pas risquer de heurter les sensibilités ne pouvait être enregistrée et faire l’objet d’un site. Il s’agit de la liste des termes fondamentaux.

Cela pouvait se comprendre pour certains termes, et dans l’optique d’éviter d’avoir à se poser en censeur du contenu d’un site. En effet, un site nommé waffen-ss.fr pourrait poser de réels problèmes en terme de contenu. En revanche, l’appartenance du terme sirene à cette liste est plus discutable. Un fabricant de sirene ? Un site de charme ? L’intérêt serait légitime pour ces entreprise de communiquer sur leur activité.

En complément de cette opération, l’Afnic compte également libérer les noms de communes, qui étaient réservées aux communes elles mêmes, depuis plusieurs années (même si celles ci n’ont pas vraiment utilisé ce pouvoir). Enfin, vous voici libre d’enregistrer votre nom de famille, même s’il existe un village homonyme en France !

D’un point de vue concret, cette libéralisation arrive très vite et les registrars ne recevront tous les détails de l’opération que tardivement. La faute à un décret qui a tardé.

Le Mailclub sera prêt pour cette opération, mais attention, il vous faudra prouver votre bonne foi et votre intérêt légitime pour le terme déposé.

Si vous souhaitez déposer stupefiant.fr pour vendre des produits illégaux en ligne, il y a de fortes chances que votre demande soit refusée. En revanche, un journal à sensation nommé Stupefiant! pourra prétendre à ce terme.

Contactez votre registrar si vous avez un vieux projet refusé dans vos cartons. Ou cherchez l’inspiration, ce sont des termes de valeur qui vont se libérer, au nom de la liberté d’expression.

Mots-clés :