.CO.UK : la libération des noms de domaine court(s)

L’ouverture à l’enregistrement des noms de domaine courts en .CO.UK, initiée par le registre anglais « Nominet » le 1er décembre dernier se poursuit, via le déroulement actuel de sa seconde phase d’enregistrement prioritaire.

Bilan de la première période de libération

S’est clôturée le 17 janvier dernier la première phase d’enregistrement dite « Sunrise 1 », réservée aux titulaires de marques enregistrées au 1er janvier 2008 et visant le Royaume Uni.

En addition de la preuve de titularité de marque à apporter, le demandeur devrait également justifier de l’utilisation de sa marque sur le sol anglais, au Ier janvier 2008.

Ces conditions relativement restrictives ont permis l’enregistrement de 99 noms de domaine, après vérification par une commission indépendante de la véracité des droits invoqués.

« Un faible volume de noms de domaine » ont fait l’objet de demandes multiples, et seront alors soumis à enchères afin que puisse être départagés les prétendants.

Seconde phase prioritaire en cours

L’originalité de cette seconde phase réside dans la possibilité offerte aux retardataires, détenteurs de droits identiques à ceux fixés lors de la « Sunrise 1 », de déposer leur marque en tant que nom de domaine. Cela, sous réserve de prouver également l’utilisation de cette dernière au 1er janvier 2008.

En complément, sont également éligibles durant cette phase, les titulaires d’une marque de commerce non enregistrée, à condition que cette dernière soit exploitée au Royaume-Uni à 1er janvier 2008.

Les demandes seront à l’instar de la phase première soumises à validation, par une commission indépendante.

En cas de demandes multiples portant sur un même noms de domaine, des enchères auront lieu.

Cette période a débutée ce lundi (14 février) et se clôturera le 16 mars prochain.

La suite du calendrier reste à définir

Le registre précise qu’en amont de l’ouverture générale aura ensuite lieu une période de « Landrsuh » ouverte à tout intéressé. Il ajoute que les dates et formalités procédurales seront publiées une fois la Sunrise actuelle clôturée.

Le Mailclub, registrar accrédité par le registre anglais participe à cette ouverture.