30 jours pour restaurer un .FR

L’Afnic vient d’annoncer une série de nouveautés dans les procédures d’enregistrement de noms de domaine en .FR. Ces mesures débuteront le 30 mars 2009. Parmi les changements notables, le délai de rédemption qui passera de 7 à 30 jours. Explications.

Mise en place de EPP

Dans le cadre de la simplification et de la standardisation des procédures de travail avec les bureaux d’enregistrement, l’AFNIC mettra en place à compter du 30 mars 2009 le protocole EPP.
La mise en œuvre de cette nouvelle interface d’enregistrement s’effectue en étroite collaboration avec les bureaux d’enregistrement depuis plus d’un an.

Affichage de la date de suppression

Elle s’accompagnera également de changements importants, notamment dans le délai de rédemption (qui passera de 7 à 30 jours). Un titulaire de .FR aura désormais la possibilité de restaurer son domaine durant un mois.
Le statut rédemption sera notifié dans le whois ainsi que la date de suppression.

Les autres modifications concernent l’identification du titulaire, les modalités de changement de bureau d’enregistrement (transfer) d’un nom de domaine (un registrar ne pourra plus bloquer un transfert sortant 42 jours mais plus que 21) et le code d’autorisation unique (auth_info) qui devra être transmis à chaque titulaire de nom de domaine.

Autre changement majeur : l’état d’un nom de domaine.
L’AFNIC distinguera désormais l’enregistrement de l’activation d’un nom de domaine.

À l’heure actuelle, l’enregistrement d’un nom de domaine n’est valide qu’après sa publication dans l’annuaire Whois et sur les serveurs DNS.
À compter du 30 mars, un domaine pourra être uniquement enregistré, c’est-à-dire publié dans Whois et ensuite, de façon optionnelle, activé dans le DNS.

Mots-clés :