Je me différencie sur Internet grâce aux nouvelles extensions

Slide background

Etudes de cas

Notre client :

Une PME française vendant ses produits sur Internet et exportant en Europe.

Comment choisir la bonne extension pour son activité professionnelle ?

Comment me positionner face aux nouvelles extensions ?

« Nous sommes une entreprise qui propose des produits en ligne depuis des années. Nous avons mis du temps à créer une stratégie de nommage cohérente mais les 1200 extensions génériques qui arrivent depuis 2013 chamboulent tout ! ».

PROBLÉMATIQUE

Notre activité de commerce en ligne exige que nous déposions des noms de domaine dans de nombreux pays pour fournir du contenu local à nos clients, ainsi que dans d’autres extensions génériques pour nous protéger de concurrents.

Lorsque les nouvelles extensions ont été lancées en 2012 cela semblait très abstrait, mais aujourd’hui qu’il est possible d’enregistrer notre marque sous la forme de plusieurs centaines de noms de domaine nous devons nous protéger, sans rater de nouvelles occasions de promouvoir notre site.

DÉFI

Il faut d’abord s’y retrouver dans la liste des différentes extensions qui s’allonge régulièrement !

Si le .shop est une évidence, le .buy devrait bientôt arriver, et nous constatons que les visites sur notre adresse en .paris sont de plus en plus fréquentes.

Comment décider dans quelle extension enregistrer ou pas ?

SOLUTION

Les spécialistes en propriété intellectuelle de SafeBrands comprennent parfaitement notre activité et nous avons pu échanger avec eux sur nos projets futurs en toute confidentialité.

Ils nous ont donc proposé une première liste d’extensions clés dans lesquelles il était important que notre marque soit enregistrée.

Nous avons pu créer du contenu spécifique pour certains sites locaux, et établir des redirections vers notre .com pour les autres.

RÉSULTAT

Notre entreprise est plus facile à trouver dans les moteurs de recherche et notre chiffre d’affaire s’en ressent.

L’étude de SafeBrands nous a aussi permis de débusquer des squatteurs contre lesquels leur service contentieux a rapidement lancé des procédures URS, moins coûteuses et plus rapides que l’UDRP.

Par ailleurs les spécialistes de SafeBrands nous préviennent en amont de la sortie d’une nouvelle extension qui correspond à notre activité ou à notre positionnement géographique, pour que nous puissions prendre la bonne décision à temps.

Les études de cas SafeBrands

Tout
Problématiques juridiques
Problématiques marketing
Problématiques techniques
Lettre d'informations SafeBrands
Recevez chaque semaine toute l'actualité des noms de domaine et le calendrier des lancements de nouvelles extensions dans votre boite aux lettres. Cette infolettre reprend les articles publiés sur safebrands.info.
Votre demande a été prise en compte. Un e-mail de confirmation vous a été envoyé, veuillez suivre ses instructions pour confirmer votre adresse email et finaliser votre inscription.
Garantie SafeBrands : ces informations ne sont jamais communiquées ni cédées à des tiers.
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
X