GOOGLE.COM : le nom de domaine fête ses 20 ans

C’était il y a 20 ans. En Californie, deux jeunes étudiants en informatique créent le site google.com. Ils ne s’attendaient pas alors à bouleverser les habitudes de milliards d’individus. Aujourd’hui, Google est le moteur de recherche incontournable dans le web et devenu un véritable empire.

Google.com : la genèse du nom de domaine.

Le 15 septembre 1997, les fondateurs de Google, déposaient le nom de domaine GOOGLE.COM

Mais l’aventure Google démarre un an auparavant : Larry Page, fraîchement diplômé, avec 3 autres camarades dont Sergey, Brin travaillent sur un projet de moteur de recherche élémentaire du nom de « BackRub ». Le nom d’origine de leur projet ne leur convenant pas, plusieurs mois de réflexion se passent avant de trouver le bon nom en corrélation avec leur technologie de recherche sur Internet – l’indexation de données en masse.

Avec leur connaissance en informatique et mathématiques, le terme de Googol (ou Gogol) est suggéré parmi les 4 membres correspondant parfaitement à leur esprit d’algorithme ; en mathématiques, le Googol est le nombre dont la représentation décimale s’écrit avec le chiffre 1 suivi de 100 zéros.

Le nom du projet trouvé, les fondateurs vérifient la disponibilité du nom de domaine : le nom étant libre, ils procèdent à l’enregistrement… sans faire attention qu’ils avaient effectué une faute d’orthographe en le déposant : ainsi, le 15 septembre 1997, Google.com est déposé !

A titre d’information, si vous déposez un nom de domaine mal orthographié, vous ne pouvez malheureusement pas procéder à sa modification. En revanche deux solutions sont possibles :

  • Procéder à la suppression de ce nom de domaine auprès du registre mais aucun remboursement ne sera possible ;
  • Attendre la date anniversaire du nom de domaine et ne pas le renouveler pour qu’il retombe dans le domaine public.

Le succès de l’empire Google

Nous sommes plus de 90% à utiliser Google au quotidien. Pourquoi sommes-nous si nombreux ? Quelle en est la (les) raison(s) ?

Avec le temps, Google a évolué et acquis un certain nombre de technologie d’autres start-up : il va chercher des technologies à l’extérieur et il recrute en permanence des spécialistes qui travaillent des algorithmes.

Cette capacité d’innovation et d’évolution avec les différents usages ont permis à Google de devenir ce qu’il est et de rester au top niveau. La force de Google est d’avoir compris bien avant l’heure que les utilisateurs allaient utiliser Internet et qu’ils chercheraient une solution simple pour leur fournir des réponses : ce que Google continue à nous vendre, c’est une simplicité d’accès à cette information.

En 20 ans, les étudiants ont réussi à monter un empire colossal avec un cœur de métier dédié aux services Internet. Mais avec la création d’Alphabet en 2015, le panel d’activités s’est élargi à d’autres secteurs d’activités comme la domotique, la biotechnologie etc…

L'empire Google en 2017

En 2016, Google a tiré un bénéfice de ses activités à hauteur de 19 milliards de dollars. Mais qui dit succès, dit convoitise : Google étant utilisé dans le langage quotidien (exemple : googler une personne), le géant d’Internet pourrait perdre l’usage de sa marque.

La marque Google bientôt un terme générique ?

En août 2017, Anaïs Chérif, journaliste pour le site LATRIBUNE.FR a rédigé un article sur l’avenir incertain de la marque.

En effet, la journaliste introduit l’article en expliquant que « Google est poursuivi en justice afin que son nom entre dans le langage commun – au même titre que des marques devenues des génériques, comme cellophane et aspirine. La Cour suprême américaine doit trancher la question d’ici début 2018 ».

En effet, on parle de dégénérescence d’une marque quand celle-ci passe dans le langage courant pour désigner son produit. Tout le monde connaît l’exemple de « Frigidaire » qui est devenu le terme courant pour désigner des réfrigérateurs.

Il appartient aux titulaires de marques de mettre en place des veilles afin de détecter et d’attaquer les utilisations génériques de leurs marques et que celles-ci ne soient pas dégénérées.
Ainsi la dégénérescence de la marque Google est un risque qui peut être combattu.