33 millions de dollars de dommages-intérêts pour cybersquatting

La justice californienne vient d’attribuer au fournisseur d’accès internet Verizon 33,15 millions de dollars de dommages-intérêts. Le bureau d’enregistrement de noms de domaine OnLine NIC va devoir payer cette amende historique suite à des centaines de dépôts frauduleux.

La législation américaine ne plaisante plus avec le cybersquatting. La loi « Anticybersquatting Consumer Protection Act » condamne ce type d’agissement par des sanctions financières de 10 000 à 100 000 dollars par nom de domaine litigieux !

663 noms concernés

Problème pour le « registrar » indélicat, il a enregistré 663 domaines frauduleux. La cour a fixé à 50 000 $ la contravention financière par domaine. Sortez les calculettes, cela fait plus de 33 millions de dollars…

De quoi dissuader les cybersquatteurs notoires, titulaires de milliers de domaines proches de grandes marques internationales. OnLine Nic se rémunérait via des pages de liens sponsorisés. Cependant, les revenus publicitaires générés ne pèseront pas lourd face à cette condamnation colossale.

Surtout d’autres grandes multinationales vont accélérer leur lutte contre les dépôts de noms de domaine frauduleux. Cela rapporte !