réserver nom de domaine .sg

Singapour : vers une ouverture générale des noms chinois et tamoul

A Singapour il existe quatre langues officielles : l’anglais, le mandarin, le malais et le tamoul. Disposant d’ores et déjà de son extension latine « .SG », le pays avait demandé en 2010 l’attribution par l’ICANN d’une extension nationale en mandarin ainsi qu’en tamoul. Le dossier validé, les autorités locales avaient annoncé lors du sommet de l’ICANN en juin dernier, le lancement des ces nouvelles extensions pour le 4 juillet dernier. Le 12 septembre prochain, ces deux nouvelles extensions s’ouvriront aux enregistrements de noms de domaine basés sur des droits de marques mais également à tout intéressé. Retour sur cette ouverture…

L’attribution des extensions IDN

La cité-état de Singapour est habitée par plus de 5 millions de personnes, majoritairement Chinois mais également Malaisiens, Indiens,… Cet état cosmopolite dont l’essor économique fut fulgurant dispose de plusieurs langues officielles. Afin de permettre à l’ensemble de ses ressortissants l’obtention d’un Internet local, elle a demandé l’attribution de son nom « Singapour » en chinois : 新加坡 ainsi qu’en tamoul : சிங்கப்பூர்

Jusqu’à présent seul le .SG existait. Cependant il était ouvert depuis 2009, en addition des possibilités d’enregistrements de noms de domaine latins, aux enregistrements de noms de domaine composés de caractères chinois (mandarin). Tout intéressé pouvait alors prétendre à l’obtention d’un nom chinois sous l’extension latine « .SG » ou sous un des sous domaines correspondant.

Une première phase réservée aux titulaires de noms de domaine chinois

Proposant depuis deux ans l’enregistrement de noms de domaine chinois, le registre singapourien avait alors décidé d’instaurer une première phase prioritaire relative exclusivement à l’enregistrement de noms chinois. cette période permettait aux titulaires de nom déjà enregistrés sous le « .SG » ou sous un des sous domaines existants de demander l’enregistrement de l’équivalent sous la nouvelle extension «新加坡 » . En cas de demandes multiples portant sur le même nom de domaine, des enchères avaient lieu.

Cette période s’est déroulée du 4 juillet au 15 aout 2011.

Attribution des variantes traditionnelles et simplifiées

Le registre a décidé d’attribuer ces noms chinois en écriture simplifiée et traditionnelle sous forme de package sans que le titulaire n’ait besoin de demander les deux. Cela apparaissait logique, permettant ainsi d’éviter certains conflits. La chine ou Hong Kong proposent des systèmes identiques. Même si l’allocation des noms équivalents est gratuite, leur activation est payante.

Le registre à dans le même temps décidé de supprimer la possibilité d’enregistrement de noms chinois sous l’extension latine, n’ayant aujourd’hui plus d’utilité propre.

Des noms de domaine courts et numériques

Comme certains registres, Singapour distingue les noms de domaine « classiques » des noms courts ou numériques. Ces noms de domaine disponibles depuis 2008-2009 sont considérés comme « premium » et ont donc un prix d’achat supérieur. Prudence est donc de mise !

Une nouvelle phase dédiée aux noms chinois et tamouls à partir du 12 septembre 2001

Le 12 septembre les entités gouvernementales locales, les titulaires de marques ainsi que toute personne intéressée pourront prétendre à l’enregistrement d’un nom de domaine IDN sous une des deux extensions nationales.

En raison de ces différentes catégories de postulants, le registre a instauré un ordre de priorité en cas de demandes identiques (ordre décroissant) : gouvernement singapourien, titulaire d’une marque locale enregistrée, toute autre personne.

De plus, en cas de demandes identiques au sein d’une même catégorie de postulants, des enchères auront lieu.

Les requérants auront jusqu’au 13 décembre pour soumettre leur demande d’enregistrement.

L’ouverture générale est prévue pour le 14 décembre

A noter qu’il n’est pas prévu de phase de Landrush comme nous le constatons généralement, car la prochaine période de Sunrise apparait en définitive comme un mélange des deux.

Mailclub, conseil en nommage internet, pourra vous assister dans vos démarches d’enregistrement mais également de traduction éventuelle nécessaire.