achat nom de domaine en .pw

.PW : Ouverture de l’extension dédiée au « Professional Web »

Les prestataires Centralnic et Directi annoncent en leur qualité de nouveau registre, le lancement de l’extension des iles Palaos en décembre prochain. Ce ccTLDs avait été ouvert aux enregistrements de noms de domaine par le passé, avant que ces derniers soient suspendus. Nous revenons ici sur cette nouvelle ouverture pour le moins complète. Au programme : Périodes prioritaires aux règles originales, lancement d’IDNs dans de nombreuses langues,…

Cette extension déjà marketée par le passé, fais peau neuve via cette nouvelle délégation. Le but affiché par le registre est de permettre à toute société de pouvoir enregistrer des noms de domaine génériques ou correspondant directement à leurs marques et / ou dénominations. Le registre précise que les extensions commerciales les plus connues sont saturées et ne permettent plus de trouver des noms de domaine libres dotés d’une forte pertinence.

L’optique est donc de faire du .PW une extension générique, accessible facilement et largement visible. Le calendrier d’ouverture confirme cette approche.

Priorité aux marques du 3 décembre 2012 au 8 février 2013 :

Cette période sera ouverte à tout titulaire de marque quel que soit le pays visé par cette dernière.

La seule restriction concerne la date d’enregistrement, au demeurant très proche de l’ouverture puisque toute marque enregistrée avant le 1er décembre 2012 permettra de prétendre à l’enregistrement d’un nom durant cette phase.

L’acceptation du typo squatting, une première !

Seront acceptés les noms de domaine suivants :

– Noms de domaine identique à une marque,
– Noms de domaine correspondant à une abréviation établie de la marque (il pourra être nécessaire de prouver cette utilisation établie),
– Noms de domaine contenant la marque ainsi que l’ajout d’un terme descriptif : « amazonbooks.pw » par exemple, ainsi que les noms de domaine correspondant à des typos de la marque.

En cas de demandes identiques, un ordre de priorité sera employé fonction des trois catégories exposées ci-dessus.

En cas de réception de deux demandes de même catégorie, des enchères auront lieu.

Seconde originalité : l’ouverture directe aux IDNs

Seront acceptés les caractères IDNs issus du latin, du chinois, de l’arabe, du grec, du japonais, du coréen, du cyrillic, de l’hébreu, du thaïlandais ainsi que du laotien.

Les résultats des demandes devraient être connus entre le 8 et le 18 février.

Ouverture à tous mais enchères, du 18 février au 18 mars 2013

Cette période sera ouverte à toute personne physique ou morale. La seule différence entre cette phase et l’ouverture à tous est la tenue d’enchères durant cette Landrush, en cas de formulation de demandes identiques.

Ouverture générale le 25 mars 2013

L’extension sera à partir de cette date, ouverte à tous selon le principe du « premier arrivé, premier servi ».

Le registre a décidé de soumettre tout litige à l’application des principes UDRP et pour se faire a désigné le centre d’arbitrage de l’OMPI et celui du NAF comme compétents.

Mailclub, registrar accrédité par le registre du .PW, pourra vous conseiller et vous assister dans vos démarches. N’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes pour tout souhait d’obtention d’informations supplémentaires.

——————————————————————————————-

Article écrit par Matthieu Aubert

Matthieu est responsable du département juridique du Mailclub, notamment en charge de nos services de surveillances et de récupérations. Titulaire d’un Master II de droit des créations immatérielles et nouvelles technologies ainsi que d’un diplôme de juriste conseil en entreprise spécialisé en Propriété Intellectuelle, Matthieu est spécialiste des problématiques d’atteintes aux marques sur internet (noms de domaine, réseaux sociaux, liens sponsorisés,…). Il est joignable au +33 4 88 66 22 12 ou par mail à m.aubert@mailclub.fr pour tout renseignement sur les services proposés par son département.

– Les détails de la gamme Récupération du Mailclub, cliquez ici
– Les détails de la gamme Surveillance du Mailclub, cliquez ici