La Chine redevient la première extension pays

Le dernier classement mensuel des enregistrements de noms de domaine 01net / Mailclub de l’année 2009 marque le grand retour du .CN chinois en tête des extensions nationales.

Attendus depuis septembre, la Chine vient enfin de publier ses nouvelles statistiques en matière de noms de domaine. On craignait l’effondrement de l’extension chinoise. Le silence du registre sur ses chiffres enflait la rumeur tandis que le .DE allemand restait toujours aussi costaud et puis finalement…
13 680 727 noms de domaine chinois. Tout de suite, cela en impose. L’Allemagne recule forcément d’une petite place avec ce bond chinois de 9 %.

Dans le reste du top 10, tout le monde progresse sauf le .ORG qui recule. La barre des huit millions semble encore trop haute pour l’extension générique à connotation associative.

La Pologne dépasse les Etats-Unis

On signale souvent dans ce classement le dynamisme du .PL polonais qui livre un duel à distance avec le .FR français. Ce mois-ci, la France reste sur le bas coté de la route et le .PL accélère encore, gagnant une place supplémentaire. Sa nouvelle victime ? Le .US étatsunien qui perd plus de 2,5 % de ces noms de domaine ce qui constitue la plus grosse récession du mois pour une extension pays.
Seul le .JOBS a fait pire (moins 3,6 %) et à peine 8 400 domaines, mais il s’agit d’une extension générique.

La suite du classement consacre le .HU hongrois qui grimpe de deux places. D’autres progressions permettent à certains suffixes d’évoluer comme le .MX mexicain (4,5 %) le .IR iranien (3,4 %), le .PRO (3,9 %), le .PY paraguayen (5,9 %) et l’éternel .SU soviétique qui ne veut décidément pas mourir. 11 % de hausse, 92 500 domaines, le mort semble bien vivant et prêt à survivre en 2010 !

Pour en savoir plus :
Le site classement-extensions.com
Lire nos articles sur la Chine