Validation du .cat catalan, le .xxx encore rejeté

L’Icann (Internet Corporation For Assigned Names and Numbers) a homologué une future extension sponsorisée (dite sTLD) le .cat, tout en recalant pour le deuxième fois l’extension chaude du net, le .xxx.

Malgré quelques dissensions initiales de la part du gouvernement espagnol, l’Icann a donc donné son accord de principe pour l’extension régionale catalane. Les noms de domaine en .cat seront normalement réservés « aux individus, organisations et sociétés mettant en valeur la langue et la culture catalanes ».

L’Espagne qui ouvre actuellement son extension nationale .es (lire notre article précédent) sera sûrement le pays qui enregistrera le plus de noms de domaine en .cat. Cependant, la région de Barcelone n’est pas la seule à parler le catalan. La principauté d’Andorre et la région française du Languedoc-Roussillon pourraient être intéressées.

L’arrivé d’une extension régionale sur Internet risque de donner des idées à d’autres provinces, comme le Pays Basque, la Bretagne ou la Corse.

Le .xxx enterré ?

Pour le .xxx, rien ne va plus. Initialement validée en juin, renvoyée dans les cordes en août, l’extension lascive du web subit un lobbying hostile principalement orchestré par le gouvernement conservateur américain. Suite au nouveau report de l’Icann, ICM Registry, le promoteur du .xxx, a déclaré dans un communiqué laconique son désappointement.

Il constate que l’Icann a redéfini le concept des extensions « sponsorisées » de façon cruciale. De ce fait, ICM Registry doit vérifier si le changement de contrat avec l’Icann est nécessaire.

Source : AP

Lire nos articles précédents :
– .xxx, un lancement déjà chaud – Publié le 17/08/2005, lire la suite.
– Le porno aura son .xxx – Publié le 3/06/2005, lire la suite
– Donnez votre avis à l’Icann – Publié le 5/05/2004, lire la suite