Seuls 10 % des .eu étudiés

Depuis le lancement de la seconde « sunrise period », le 7 février 2006, l’Eurid comptabilise désormais 282 000 demandes pour 206 000 noms de domaine distincts. 25 000 dossiers ont été étudiés par l’agent de validation. A ce rythme là, les derniers .eu demandés lors des phases « sunrise » seront enregistrés en octobre 2007

Une demande sur cinq rejetée

Depuis le 7 décembre 2005, l’agent de validation a reçu plus de 132 000 justificatifs. 25 000 demandes ont été examinées, et 5 000 rejetées. L’Eurid relève « une erreur commune que nous voyons fréquemment est que tout demandeur ne réalise pas que seul le propriétaire de la marque peut déposer le nom de domaine ». L’organisme en charge du .eu, souligne, que jusqu’au 6 avril 2006, il est possible « de participer à nouveau si votre demande est rejetée, ou si la date limite pour envoyer les documents justificatifs est dépassée». En effet, 40 000 demandes ont été expirées, fautes de documents.

En tout cas, les mécontents de certaines décisions de l’Eurid sont de plus en plus nombreux. A quelques jour de l’ouverture de la seconde « sunrise period », elle a ainsi précisé des notions clés comme les droits antérieurs basés sur les noms de famille, les licenciés de marques… Sans oublier que le site de l’Eurid n’a jamais été deux mois avant le lancement de l’extension, traduit dans toutes les langues européennes officielles…

30 000 demandes françaises

Les français arrivent en troisième position des demandeurs du .eu, avec 10 % des demandes. Loin devant l’Allemagne (30 %), et les Pays-Bas (16 %). Lors de la seconde « sunrise period », 6 000 demandes ont été effectuées sur la base d’identificateurs d’entreprises, de type raison sociale.

Ouverture à tous dans moins de 50 jours

Le 7 avril 2006, le .eu s’ouvrira à tous. Il n’y aura plus de droit au nom à justifier, et les coûts d’enregistrement seront en moyenne divisés par dix.

Pour en savoir plus :
Tout savoir sur les conditions d’enregistrement du .eu2, cliquez ici
MailClub.info réédite son dossier spécial .eu, pour l’obtenir, cliquez ici
Découvrez le site spécial .eu du MailClub, en cliquant ici.