Protection des noms géographiques en travel jusqu’à fin 2006

La société Tralliance Corporation, gestionnaire du domaine .travel, a annoncé un accord avec l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) prolongeant jusqu’au 31 décembre prochain le droit prioritaire sur les noms de lieux.

Si les gouvernements nationaux ont déjà l’exclusivité du nom de leur pays en .travel, Ron Andruff, président-directeur général de Tralliance Corporation, estime que « les noms de lieux – villes, sites du patrimoine, lieux sacrés, parcs nationaux, etc. – doivent être revendiqués et enregistrés par les pouvoirs publics ».

Pour rappel, la société gestionnaire du domaine .travel avait déjà reporté la date butoir au 30 avril 2006.

Délai supplémentaire crucial

« Nous soutenons sans réserve cette prorogation de délai jusqu’à la fin de l’année mais nous croyons que les États devraient agir vite et de façon responsable pour protéger les noms de leurs trésors nationaux dans le domaine .travel du cyberespace », a dit le Secrétaire général adjoint de l’OMT, Taleb Rifai. « À en juger par les réactions de nos membres, certains pays du monde commencent tout juste à comprendre l’influence potentielle de .travel et nous sommes convaincus que Tralliance Corporation aide l’ensemble du secteur touristique mondial en reportant la date limite ».

« L’OMT continue à tenir son rôle de premier plan en éveillant l’attention des pays sur l’intérêt majeur et la nécessité de protéger les noms de domaine de leurs principaux atouts touristiques grâce au domaine .travel»
, a affirmé Ron Andruff, de Tralliance Corporation. « Il est important que les pays défendent le nom de chacun de leurs hauts lieux touristiques afin qu’aujourd’hui et dans l’avenir, les voyageurs aient l’assurance que ce qu’ils trouvent sur un site de la Toile se terminant par .travel est exactement ce qu’ils cherchent » .

Un répertoire dédié au .travel

Lors du lancement officiel de .travel en janvier, des dizaines de milliers de noms de domaine avaient déjà été enregistrés. En même temps, Tralliance avait présenté le nouveau répertoire .travel (www.directory.travel) en cours d’élaboration, un service gratuit pour les consommateurs et les professionnels du voyage cherchant des renseignements en ligne. Fournissant un catalogue précis de presque tous les produits et services qu’offrent les détenteurs de noms protégés dans ce domaine, le répertoire .travel est un outil de recherche impartial qui ventile les renseignements – sur les entreprises, les produits et les services – correspondant à chaque consultation, ce qui permet aux utilisateurs de trouver très vite exactement ce qu’ils cherchent. À l’heure actuelle, le répertoire .travel existe en dix langues et beaucoup d’autres sont prévues.

M. Andruff, précise que « les dirigeants du secteur touristique comprennent mieux maintenant l’utilité du répertoire et, comme les grandes entités touristiques sont de plus en plus nombreuses à se servir de leur domaine .travel dans leurs actions de marketing à grande échelle, les pays qui n’ont pas encore enregistré de noms nous font savoir que le délai supplémentaire est crucial, a précisé ».

Les associations professionnelles du secteur encouragent les centres touristiques très fréquentés à enregistrer comme il faut leurs noms dans le domaine .travel pour que les sites et les destinations figurent correctement dans le répertoire .travel destiné aux consommateurs. « Nous comptons toujours sur ces partenaires pour éveiller l’intérêt de leurs membres mais il est également important que les pays et leurs gouvernements interviennent sans tarder pour protéger leurs atouts touristiques », a ajouté M. Andruff.

Pour en savoir plus :

Enregistrer un .travel, en cliquant ici, et en choisissant la zone « Extension Internationale ».