Nouveau système de gestion des .OM

L’autorité de régulation des Télécommunications du Sultanat d’Oman (TRA) annonce que gestion des noms de domaine de l’extension nationale « .OM » sera bientôt déléguée à une nouvelle entité.

En vertu d’un décret royal, l’autorité de régulation des télécommunications est désignée comme l’organisme responsable de l’administration de l’extension nationale du sultanat. Jusqu’ici, la TRA avait délégué cette gestion au principal opérateur téléphonique local, la société Omantel. Cette dernière assurait donc le rôle de registre ainsi que de bureau d’enregistrement. Il n’y avait pas de système de registrar.

Un changement de stratégie inéluctable

S’étant rendu compte de l’intérêt d’assurer une promotion efficace de son ccTLD, la TRA a amorcé il y a quelques mois une réflexion générale relative à la procédure et gestion actuelles des enregistrements.
Cette dernière a aboutit à l’élaboration d’une toute nouvelle procédure de gestion.

D’après la TRA, l’objectif de cette étude est de s’assurer que leur extension soit gérée et administrée de façon professionnelle, efficace ainsi qu’en adéquation avec les objectifs élaborés.

Afin d’obtenir l’avis de tout intéressé, ce projet a ensuite été soumis à consultation publique. Aucun retour suite à cette phase de discussion n’a encore été publié par la TRA.

Maintien de règles d’enregistrement restrictives

Le projet ne prévoit pas de révision des conditions d’enregistrement de noms de domaine. Le .OM ainsi que ces sous domaines resteront donc régis par des règles strictes imposant que le requérant soit une société locale enregistrée auprès du ministère du commerce et de l’industrie du sultanat. Seules les personnes physiques qui exercent une activité professionnelle libérale pourront enregistrer un nom de domaine, sous .PRO.OM.

Des registrars exclusivement locaux

En revanche, le projet prévoit la délégation de la gestion de l’activité de registre à une de ses filiales qui va être crée exclusivement à cet effet (omDA). Ce registre n’assurera pas la fonction de bureau d’enregistrement qui sera confiée à des sociétés locales.

Une fois le nouveau registre opérationnel, les noms de domaine enregistrés chez « omantel » seront automatiquement transférés vers le nouveau registre. Il est précisé que cela n’aura aucune incidence particulière pour le titulaire du nom de domaine.

A suivre…