Mon nom de domaine australien et mon MP3

Le registre australien a détecté les agissements frauduleux de la société « Domains Australia Pty Ltd ». Cette dernière pollue les boites aux lettres ou fax de titulaires de noms de domaine en .com.au, pour leur proposer l’enregistrement de l’équivalent en .net.au, avec en cadeau un lecteur mp3. Du marketing de masse, sauf que la société commercialise cette extension à des tarifs élevés, sans déposer votre nom malgré votre paiement !

L’auDA, le nic australien, a reçu de nombreuses plaintes qui confirment que :
– en dépit du paiement du nom en .net.au, il n’était pas enregistré
– les « victimes » n’ont jamais reçu leurs lecteurs mp3, si gracieusement offerts.
Beaucoup de personnes ont confondu également ce courrier avec leur offre de réabonnement classique pour le .com.au.

Le doublé des frères Rafferty

L’enquête du registre australien a démontré que Domains Australia Pty Ltd est une société contrôlée par Blair Rafferty, le frère de Chesley Rafferty. Ce n’est pas un « registrar » (bureau officiel d’enregistrement) accrédité par l’auDA, ni un revendeur d’un « registrar « officiel.

L’auDA a précédemment gagné plusieurs actions judiciaires contre Chesley Rafferty et les pratiques commerciales de ses compagnies.
Pour les internautes lésés, l’auDA conseille de porter une plainte officielle en entrant en contact avec la Commission australienne de concurrence et de consommateur (ACCC) via son site internet : http://www.accc.gov.au.

Le précédent néo-zélandais

Récemment, la Nouvelle Zélande a connu le même type d’envoi de courrier de masse, par la société New Zealand Domain Registration Ltd. Une entreprise, également possédée par Blair Rafferty…

Pour en savoir plus :
– Lire notre article : Arnaque aux noms de domaine en Nouvelle Zélande