L’Italie rend anonyme une partie de ses whois

La France ferait-elle des émules ? Le registre italien va prochainement rendre anonyme les coordonnées whois des titulaires de noms de domaine en .it étant des personnes physiques. Néanmoins, un système permettra aux registrars d’accéder à ces données.

Suite à une récente modification de ses règles de gestion de noms de domaine italien, le registre confirme que le whois de .it appartenant à des personnes physiques ne communiquera pas ses coordonnées. S’il le souhaite, le titulaire pourra rendre ses données publiques.

Afin de décourager les cybersquatteurs qui souhaiteraient se cacher sous une identité anonyme, le registre précise qu’un service d’authentification de whois sera mis en place.

Douzième extension mondiale

Rappelons que l’Italie dispose de 1 376 000 noms de domaine enregistrés, soit la douzième extension mondiale. Elle est ouverte aux sociétés européennes disposant d’un numéro de TVA intracommunautaire. Le demandeur doit toutefois remplir une lettre d’engagement lors de l’enregistrement de son .it. Le MailClub est officiellement accrédité comme bureau d’enregistrement autorisé à commercialiser des .it.