L’IPV6 peine à décoller en .FR

L’AFNIC a récemment lancé un logiciel multi-usage de mesures DNS, DNSwitness. Sa première application est de mesurer le déploiement d’IPv6, qui reste totalement marginal pour les noms de domaine en .FR.

Alors que l’épuisement des adresses IPv4 est annoncé pour 2011, le déploiement d’IPv6 dans les années à venir n’en est que plus crucial et constitue l’un des enjeux majeurs de l’internet aujourd’hui.

Largement relayé par Éric Besson dans son « Plan de Développement de l’Économie Numérique », l’enjeu stratégique qu’il représente a depuis longtemps été identifié par l’AFNIC.

Le gestionnaire du .fr a donc mis au point un logiciel baptisé DNSwitness, permettant notamment de mesurer le déploiement d’IPv6 dans les zones sous .fr.

Conçu par le département Recherche et Développement de l’AFNIC dans le cadre de son projet de plate-forme générique de mesures DNS, DNSwitness est un logiciel multi-usage de mesure d’informations publiées dans le DNS. Il a notamment pour objectif de mesurer le déploiement d’IPv6 dans les services réseau au travers des zones DNS déléguées sous .fr.

À titre d’exemples, DNSwitness recherche dans sa version actuelle aussi bien les enregistrements SPF (la norme d’authentification du nom de domaine de l’expéditeur d’un courrier électronique), que ceux liés à DNSsec (extensions de sécurité pour le protocole DNS à base de signatures cryptographiques) ou au protocole IPv6.

Outil modulaire et multi-usage, il parcourt toutes les sous-zones de .fr, comme wikipedia.fr ou service-public.fr par exemple, à la recherche de ces informations qu’il stocke ensuite dans une base de données, selon les modules invoqués, et qu’il réactualise régulièrement.

4 % des noms de domaine en .fr ont une adresse IPv6

Disponible sous licence libre sur www.dnswitness.net, DNSwitness devrait donc intéresser les techniciens – qui planifient et déploient de nouveaux réseaux ou services -, les commerciaux – à la recherche de nouveaux marchés- ou les chercheurs – soucieux de déchiffrer les grandes tendances en cours – et qui tous ont besoin de données fiables et régulièrement mises à jour.

Les premières mesures de DNSwitness réalisées par l’AFNIC montrent que :
– 15 % des domaines sous .fr ont le support de SPF ;
– pratiquement aucun des noms de domaine sous .fr n’est signé avec DNSsec ;
– 4 % des noms de domaine en .fr ont une adresse IPv6 publiée, pour le Web ou pour le courrier électronique ou pour les serveurs de noms de domaine. Or, seulement 0,03 % des noms de domaines en .fr ont une adresse IPv6 pour ces trois services à la fois.

Des efforts importants restent à réaliser, mais l’outil pour mesurer la montée en puissance de l’IPV6 sont d’ores et déjà en place pour le .FR.

Pour en savoir plus :
Lire nos articles sur le .FR
Lire nos articles sur l’IPV6