L’IPV6 en marche

Dans un communiqué de presse conjoint avec Renater, l’Afnic se félicite de l’annonce de l’Icann vers le déploiement de la prochaine génération du protocole internet, l’IPv6. La France rappelle qu’est la deuxième extension locale au monde, après le Japon (.jp), à supporter IPv6 en natif.

L’ICANN a annoncé le 4 février 2008 que 6 des 13 serveurs racine du DNS (les serveurs A, F, H, J, K, M) ont vu leur adresse IPv6 publiée. L’ICANN veut signifier ainsi à la communauté des internautes que le moment de la transition vers la nouvelle version du protocole IP (IPv6 ) est proche.

Cette évolution importante et attendue de longue date va permettre d’intensifier l’usage d’IPv6 pour la résolution des noms utilisés par les applications internet (requêtes DNS -Domain Name System-).
Désormais, si le TLD (Top Level Domain) a lui aussi des serveurs de noms accessibles en IPv6 et si les autres serveurs de noms consultés sont également accessibles en IPv6, une machine uniquement IPv6 pourra désormais utiliser le DNS directement, c’est-à-dire sans passer par un relais.
De nombreuses zones en France et dans le monde sont déjà prêtes pour IPv6 : renater.fr, nic.fr, switch.ch, …
En France, RENATER et l’AFNIC ont été parmi les pionniers pour la mise en oeuvre d’IPv6

RENATER offre depuis 2002 des services IPv6 et depuis 2004, héberge sur son point d’échange SFINX (Service for a French Internet eXchange) un réplicat des serveurs F et M de la zone racine du DNS. Ces serveurs supportent les requêtes DNS IPv6 et bénéficient non seulement à la communauté enseignement, recherche en France et en Europe (via GÉANT) mais également à tous les opérateurs et prestataires présents sur le point d’échange de RENATER.

L’AFNIC en intégrant IPv6 dans son système de production, permet ainsi sa prise en compte dans les opérations d’enregistrement de noms de domaine sous .fr et .re.
Depuis novembre 2001, l’AFNIC opère un serveur de noms, « ns3.nic.fr », qui supporte IPv6 en natif et offre le service de résolution pour les domaines sous .fr et .re. Ce serveur est situé sur le SFINX, point d’échange parisien géré par RENATER.

Ce support d’IPv6 dans la résolution DNS a été étendu à d’autres serveurs gérés par l’AFNIC. Grâce à son raccordement au réseau IPv6 de RENATER, il offre aux fournisseurs d’accès présents sur le SFINX ainsi qu’au reste de l’internet, une complète visibilité en IPv4 et en IPv6 des zones fr et re.


Pour en savoir plus
:
Lire le communiqué de presse complet