enregistrer nom de domaine .in

L’Inde change d’ère

130 000 nouveaux noms de domaine indiens, une ouverture complète et la cessation d’activité de l’ancienne « registry » ; l’Inde vit la révolution de son extension .in.

Le gouvernement indien a annoncé que C-DAC, l’ancienne « registry » (organisme en charge de la gestion d’une extension) du .in allait cesser ses services le 30 novembre 2005.

Depuis l’ouverture des noms de domaine en .in (lire notre précédent article) en janvier, c’est INRegistry qui gère les nouveaux enregistrements. Pour les anciens, il faudra les transférer avant la date fatidique du 30 novembre.

En dix mois, les noms de domaine en .in ont connu une progression exceptionnelle, passant de 6 000 à 130 000.

Sur le continent asiatique, l’extension indienne est devenue la troisième extension asiatique ouverte derrière le .jp japonais et le .cn chinois.

Pour en savoir plus :

Découvrez notre dossier spécial Asie, en cliquant ici.

Pour vérifier la disponibilité de votre nom de domaine en Asie, cliquez ici et choisissez la zone Asie dans les extensions à vérifier.

Nos articles précédents :

– Inde : Le .in indien se décuple – Publié le 25/04/2005, lire la suite

– Inde : Ouverture du .in indien – Publié le 3/01/2005, lire la suite.